Désirer – Croire – S’efforcer – Répéter.

Le mindset du succès peut être résumé simplement ici et les entrepreneurs de succès savent toujours répéter ce processus. Le processus est simple mais ce qui est difficile c’est de le répéter et là ce situe la différence entre l’échec et le succès.

Désirer. Croire. S'efforcer. Répéter.

  1. On désire fortement quelque chose.
  2. On croit à fond au fait que c’est possible de réaliser ce désir.
  3. On met à l’oeuvre tous les moyens possibles pour  avancer.
  4. On répéte des milliers de fois les numéro 1, 2 et 3.
  1. Définir. Définir ses désirs, ses rêves les plus fous, ses projets de vie est la base, la direction de ce que nous allons faire dans notre vie. Si vous ne l’avez pas encore fait allez y : Quel est votre projet ? Il s’agit ici d’établir une to do list, les 2 ou 3 points essentiels qui font que nous sommes satisfaits de notre vie : Quand je serais grand je serais… En élaborant vos objectifs il faut penser  au-delà du bon sens et questionner le sens communEnvoyez balader le bon sens !  C’est l’âme de l’entrepreneuriat et du leadership : il s’agit d’être nous-même convaincu que notre désir est essentiel : Penser PAR SOI-MÊME ! C’est le questionnement sur la quête de sens dans notre vie. Il s’agit d’être sincère avec soi-même.
  2. Croire. Si vous avez correctement défini vos désirs qui sont vos objectifs c’est à dire en étant totalement convaincu de leur importance alors vous êtes déjà hautement motivés. Croire veut dire continuer jour après jour à augmenter cette forte motivation intrinsèque.
  3. S’efforcer. On avance pas à pas et les milliers d’actions quotidiennes vont nous démontrer que c’est finalement possible peu à peu de réaliser nos désirs : Enthousiastes de long terme.
  4. Répéter est essentiel car la fonction de l’être humain est de vivre pour réaliser ses désirs, ou autrement dit d’être heureux.

 

Il n’y a pas de libertés sans $ 

Les pauvres vendent leur temps contre de l’argent alors que les riches dépensent de l’argent pour avoir du temps pour eux-mêmes. 

​En effet, l’objectif d’avoir du temps pour moi-même m’a amené vers l’entrepreneuriat. 
C’est une philosophie pratique et merveilleuse qui permet une totale réalisation de notre potentiel. 

Faire en sorte que l’argent travaille pour nous est une philosophie de riches alors que les pauvres pensent à travailler pour gagner de l’argent.

La liberté n’existe pas sans argent. 

L’argent apporte le confort, l’absence de soucis, l’absence de stress, l’infinité de possibilités, l’infinité de choix, de chemins possibles, de nouvelles choses à découvrir, de nouveaux paysages, de nouveaux horizons, de nouveaux questionnements, de nouvelles pensées, de nouvelles idées, de nouvelles opportunités… et plus encore.

La pauvreté c’est la stagnation et le manque d’imagination !

Le temps passe trop vite pour ne pas prendre au sérieux la réalisation de vos rêves. 

S’il vous plaît ne passez pas votre vie à seulement payer des factures : ayez des projets et des plans A, B et C.

S’il vous plaît gagnez beaucoup d’argent car sans argent vous ne pouvez rien faire.

Oui il y a une lumière au fond du tunnel ! Soyez motivés, inspirés et avancez un petit peu chaque jour pour y arriver !

Il n’y a pas de liberté sans $ ! Ceux qui disent le contraire sont des ignorants, menteurs et/ou manipulateurs. Allez y lancez vous ! Maintenant et pas demain !

Je ne travaille plus depuis 2011

Le titre est provocateur : bien sûr je travaille mais ce n’est plus dans le sens de 9:00 – 17:00 au bureau.rat

Depuis 2011 j’investis dans différentes entreprises dont les miennes principalement. Alors le travail est ce travail de création, d’entrepreneur et d’investisseur. Depuis 2011 je ne travaille plus comme la majorité des gens c’est à dire que je n’ai plus de patron, plus de manager, plus d’objectifs à atteindre autres que ceux que je définis moi-même.
Le point le plus sympa aussi c’est que les bénéfices ne sont plus pour le patron ou pour le manager ou divisés entre employés et réduits à des miettes : c’est tout pour moi.

plus travailler

Ce n’est plus un travail selon le sens commun là oú la majorité travaille pour une minorité.

Le travail est devenu un travail de création de valeur : un travail d’analyse d’opportunités et de viabilité de services et de produits nouveaux.

La creation de nouvelle valeur ne peut pas être réduite à une formule. Cela est prouvé par les CEO professionells « robots » qui manquent d’inspiration et le fondateur reste toujours celui qui a défini « l’âme » de l’entreprise, c’est à dire la culture, les valeurs, la mission, la qualité, mais ce qui est le plus important reste la valeur secrète et différentielle de la boîte.

Un entrepreneur est caractérisé par l’énergie énorme qu’il porte en lui-même et qui ne diminue jamais et qui l’amène à réaliser d’innombrables actions. Par énergie énorme je veux dire très grande en comparaison avec la majorité des êtres humains.

Les innombrables actions que l’entrepreneur réalise vont générer de nouveaux problèmes pour lui-même et pour l’entreprise.
Oui, vous avez bien lu : la majorité des gens suivent le contraire de ce que je viens d’énoncer. En fait ils essaient toujours au maximum d’éviter tous les problèmes pour terminer au final avec les mêmes situations ennuyantes qu’ils connaissent depuis des années.
Les gens n’obtiennent pas ce qu’ils veulent car ils ne réalisent pas assez d’actions et ne persévérent pas avec encore plus d’actions. Ils se retrouvent à la fin avec des problèmes familiers à la place de trouver des problèmes aventuriers et positifs.

Alors allez-y créez enfin votre boîte !

Regardez aussi ces articles :

Ebook “Les 10 règles d’or secrètes du succès.”

Les trucs les plus cools ne sont pas raisonnables

La soif de connaissances.

Ne plus jamais avoir de Patron

Rien n’est impossible pour un homme décidé.

Définition de s’émanciper : se libérer d’un état de dépendance.

To do list – Liste de choses à faire durant ma vie

Entreprendre n’est pas un privilège d’une élite intellectuelle, sociale ou économique.

Vision de 2 mondes : SDF/Millionaire