D’une individualité à un groupe uni. Comment on fait ?

Tout seul oui vous pouvez être un excellent professionnel. 

Mais en compagnie des autres il est possible de grandir sérieusement et de gagner de nouveaux horizons.

Par conséquent, le leadership est un des outils clés.

Qu’est-ce qu’un leader ?

C’est être capable de faire qu’un groupe hétérogène de personnes ait un but commun, se transformant en une équipe unie.

Mais comment faire cela sans détruire l’individualité de chaque membre de l’équipe?

Cela est possible uniquement si vous construisez un système dans lequel règnera la clarté : où il est clair que chaque membre réalise aussi ses objectifs personnels.

Quand les rêves personnels sont écartés au nom de la collectivité, c’est de la manipulation, autrement dit du communisme ou du vol.

Dans un système prospère l’individu est la pièce la plus importante. Tout part de lui, de ses projets et de ses initiatives. La construction d’une collectivité saine doit être faite à partir des aspirations de chaque individu.

Lorsque la communauté est placée au détriment des rêves individuels (c’est à dire sans encourager la poursuite des rêves personnels), le manque d’encouragement de chacun des membres entraînera le déclin du groupe. Ou si le groupe existe encore, cela ne sera que des membres-pions en faveur des promesses et des intérêts des tiers qui seront au sommet de la pyramide bénéficiant du sacrifice des masses.

Voulez-vous créer une entreprise/un projet prometteur ? Créez un système qui va dans le sens des rêves individuels de chacun des membres. Ainsi, la communauté bénéficiera de l’individualité.

La meilleure façon de penser aux résultats de votre projet, de votre entreprise c’est de penser aux résultats de vos employés.

Paradoxe ? Non, pure logique.

Lisez le journal de bord d’un entrepreneur.

Transfert de compétences : Arts Martiaux et Business. Partie 2.

Le succès demande de la patience. Cela est difficile à comprendre aujourd’hui dans le monde instantané d’internet. Mais c’est une science et ce n’est donc pas de la loterie. Les principes pour obtenir la réalisation de vos désirs existent et il suffit de les suivre chaque jour pour avoir la vie de vos rêves. J’ai partagé mes connaissances dans mon journal de bord dont voici le lien ici : Ebook “Les 10 règles d’or secrètes du succès.”

Tout comme le sport cela requiert de l’entraînement, de nombreux entraînements, d’innombrables entraînements. Mais celui qui a la passion du sport adore les entraînements car cela l’amuse, le stimule et lui apporte du plaisir.Faixa PretaUne ceinture noire est une ceinture blanche qui n’a jamais arrêté !

Peu à peu, pas à pas, avec la vision correcte du long terme et des actions journalières on obtient ce que l’on désire finalement.

Le courage d’avancer chaque jour un peu plus devient une habitude inscrite dans notre corps et dans notre esprit.

Le business est violent et j’ai d’ailleurs écrit un article là-dessus dont voici le lien : Évoluer ou faire faillite – S’adapter ou mourrir. Les journées d’un entrepreneur sont faites de questionnements et de remises en question. Les arts martiaux nous enseignent comment maintenir son attention et être « en garde ». Le business a été souvent comparé à la guerre, avec des écoles de guerre, des techniques de manipulation et de contre information. Sun Tzu et son art de la guerre est un bestseller que les hommes d’affaires connaissent. Le vocabulaire du commercial est guerrier.

La vie et la mort du business sont en question. Il faut gagner sa vie et nourrir sa famille et cela est très sérieux. Il n’y a pas de place pour le jeu. Il faut toucher la cible sinon les conséquences sont tristes : c’est la rue. La pression est énorme dans les arts martiaux tout comme dans le business. Une mauvaise décision nous couche au sol K.O.

Il faut se relever toujours et continuer de la même façon qu’un bébé qui tombe en apprenant à marcher mais ne dira jamais que marcher n’est pas fait pour lui.

Bons entraînements et bons businesses à vous !

Transfert de compétences : Arts Martiaux et Business. Partie 1.

Cet article s’inscrit dans la continuation des articles traitant du transfert de compétences dont voici les liens ici :

Simageport & Business – Partie 1

Sport & Business – Partie 2

Musique et Business – Partie 1.

Musique et Business – Partie 2

Méditation et Business

Pilote privé d’avion & Business.

Le but étant de stimuler son corps et son esprit pour améliorer notre vision, notre stratégie et notre manière de penser notre business.

Les hommes d’affaires de succès sont comme des bons joueurs d’échec ou comme des experts d’arts martiaux : ils sont capables d’imaginer les situations futures et comment chacune d’entre elle ira influencer  leurs prochains mouvements.

Malheureusement la majorité des gens n’arrive pas á penser au-delà du premier mouvement (et pire encore certains s’en foutent même comme certains petits groupes de CEO qui savent que d’ici 3 ans ils seront dehors et désirent seulement que la valeur de l’action monte, peu importe si cela est mauvais à long terme pour l’entreprise). Des personnes comme cela pensent à peine au très court terme. C’est le type de pensée qui est désastreux pas seulement pour l’entreprise mais aussi pour ces personnes là même si elles en sont inconscientes.

Chacun d’entre nous possède sa marque personnelle et je vous invite à la développer ce qui est facile aujourd’hui avec internet.

imageEn effet, la clé dans les arts martiaux c’est de penser avant l’autre. Dans le business cette habitude doit être ancrée en vous et il est essentiel de s’entraîner à anticiper les mouvements des clients, des employés, des concurrents, des fournisseurs, et de tous ceux qui gravitent autour de votre entreprise.

Le succès dans notre vie est basé sur le fait de plannifier, d’anticiper mais aussi et surtout sur le fait d’avoir un esprit neuf et tourné vers l’action.

Les arts martiaux par la répétition de différentes techniques et diverses situations de stress nous aident à ne pas nous endormir dans une routine. Ils nous stimulent et sont de bons challenges pour ceux qui aiment les nombreux défis de nos vies agitées.

La suite bientôt dans la partie 2.

 

Sport & Business – Partie 1

image

Ici je vais parler en 2 parties des qualités acquises par le sport appliquées dans le business et des qualités apprises dans le business appliquées dans le sport.

image

Je suis ceinture noire de Jiu Jitsu Brésilien (black belt de David Vieira) que je pratique de façon intensive depuis 1999 et j’ai donné beaucoup de cours de Jiu Jitsu Brésilien.
Avant mon Master à l’école de commerce d’Audencia-Nantes, j’ai obtenu un Master 2 recherche en Sciences et Techniques du Sport et des Activités Sportives (STAPS) avec spécialité Sociologie du Sport.
Tous les jours en STAPS on avait des cours théoriques et pratiques sur différentes activités sportives comme la danse, la gymnastique, l’athlétisme, le football, le rugby, le tennis, la natation, le basketball etc…
J’ai donné des cours d’EPS en stage en école primaire mais je ne me voyais pas faire cela toute ma vie.
J’ai aussi travaillé avec mon BAFA comme animateur de colonies de vacances et j’ai aussi été formateur BAFA (formant les futurs animateurs) et avec mon BNSSA comme surveillant de baignade pour des groupes d’enfants en vacances. Et je ne me voyais pas non plus faire cela toute ma vie.

MAIS pourtant tout cela m’a permis d’acquérir au-delà des techniques des habiletés et des atitudes qui font ce que je suis aujourd’hui.

Sport et Business demandent des actions simples répétées et qui sont les mêmes. Ces actions provoquent du plaisir et un ressenti qui reste gravé en nous sur le long terme.

En Business lorsque l’on met en ligne un beau produit ou vend un service dont les clients sont fiers on a une sensation agréable que l’on souhaite reproduire et le serial entrepreneur recherche cela au plus profond de lui-même.

En Sport plus on répéte des actions stimulantes fun et qui demandent de chercher à nous surpasser plus on va avoir un ressenti agréable que l’on va vouloir reproduire.

Triste constat : 70% des gens ont un problème de surpoids et il faut qu’ils se réveillent ou alors leur corps va un jour les réveiller dans la douleur.

image

Pour parler de Sport & Business comme est le titre de cet article : beaucoup d’hommes d’affaires riches ont des gros bides et beaucoup de sportifs amateurs pauvres prennent soin de leur corps mais pas de leur porte monnaie!

  • La persévérance dans le sport tout comme dans l’entrepreneuriat est la clé du succès.
  • Il est impossible de mentir à son corps et cela permet d’observer directement et honnêtement la bonne avancée de nos actions.
  •  Une dynamique saine de quelqu’un qui ne fume pas, ne boît pas ou peu, qui écoute les envies de son corps de courir dans la nature, de nager, de s’arrêter, de se reposer, de manger à chaque repas des fruits et légumes permet à « l’eau qui coule de casser la roche », c’est à dire de graver durablement les bonnes atitudes dans nos têtes dures.
  • La répétion d’actions sportives inscrit des habiletés dans notre corps et notre esprit « automatiquement, naturellement, et inconsciement » comme on dit dans le zen soto. Ce n’est plus le mental qui nous dit d’aller au sport mais c’est notre corps qui le demande et c’est à ce moment lá que c’est devenu une habitude saine.
  • Les personnes qui ne font rien vont vous critiquer afin de justifier le fait qu’eux mêmes ne font rien. Personne ne va battre un beau jour à votre porte pour vous donner un chèque d’un million car c’est à vous de courir après : cela dépend de votre sueur et seulement de la votre. Je pense que les sportifs sont plus responsables que les autres personnes non sportifs car justement ils savent que le progrès ne dépend que d’eux -mêmes.
  • La régularité des entrainements est essentiel pour observer des changements majeurs dans notre corps et notre esprit tout comme la régularité des actions pour nos entreprises est essentielle pour pouvoir avancer ne serait ce qu’un petit peu.
  • Il faut toujours avancer, chaque jour au moins un petit peu et l’entrepreneur qui favorise l’éxécution aura toujours un temps d’avance par rapport à celui qui a en théorie un plan superbe mais qui n’a jamais fait un seul pas en pratique. Tous ont des rêves mais peu les réalisent et ont la pérsévérance de continuer malgré les nombreuses embûches qui apparaissent toujours et toujours. Il ne faut pas s’inscrire à l’académie de sport pour y aller seulement 2 fois par mois puis abandonner, car cela n’est pas une atitude d’entrepreneur : un entrepreneur est la personne la plus déterminée au monde et rien ni personne ne la fera arrêter.
  • Bien sûr le focus et la concentration d’un sportif est supérieur à un non sportif et cela permet d’aller chercher à se dépasser à chaque moment.
  • Vivre constamment TOUT comme un challenge est la clé de l’évolution.

Alors, allez-y prenez soin de votre corps, de votre esprit et de votre porte monnaie, prenez soin de vous !

Suite dans la partie 2