Ne cherchez pas un job car votre vie mérite plus que cela !

Autour de la vingtaine, durant mes études universitaires j’entendais mes parents me dire de chercher un job et ils ont augmenté la pression jusqu’à la fin de mes études.

Au final je n’ai jamais décroché de CDI !

Á la fin de mes études je travaillais à réaliser un de mes rêves : la création d’un hotel écoluxe au Brésil. Ce projet ne s’est pas encore réalisé mais j’ai à l’époque crée Ko Gyo Holdings qui est un Fonds d’Investissement spécialisé sur les pays émergeants.

Je savais déjà à l’époque que dans la vie il y a des trucs plus intéressants à faire que de chercher un job ! Voici des articles intéressants ici : L’école n’enseigne pas la création de richesse. et L’entrepreneuriat n’est pas inné mais ACQUIS !

Il n’est pas possible d’aimer 100% d’une entreprise qui n’est pas la votre. Pas question pour moi d’être un pion, un numéro en plus, remplaçable, jetable. Je ne trouvais pas ma place dans les entreprises qui m’accordaient une interview. Cette quête de sens m’a fait connaître l’entrepreneuriat qui permet de réaliser nos rêves en même temps que je définissais mes priorités, mes désirs, mes envies, mes projets de vie. L’entrepreneuriat c’est tout cela.

Il est important d’apprendre à gagner de l’argent pour faire ce que vous voulez de votre vie. Comme je l’ai déjà dit Il n’y a pas de libertés sans $.

Notre vie est courte et les riches dépensent leur argent pour avoir du temps pour soi alors que les pauvres dépensent leur temps pour obtenir de l’argent : Acheter du temps et non vendre son temps.

Valorisez votre temps ! Le temps passe et ne revient pas !

Vous n’avez pas besoin d’un job mais vous avez besoin d’argent alors apprenez comment créer des businesses ! L’entrepreneuriat s’apprend. Gagner de l’argent s’apprend et c’est l’inverse d’une loterie, c’est une science ! C’est précis et il suffit de suivre mon journal de bord : Ebook “Les 10 règles d’or secrètes du succès.”

La clé d’une équipe performante. Partie 2.

Voici le lien de la partie 1 : La clé d’une équipe de succès c’est comment les membres interagissent entre eux et non qui compose l’équipe.

Le plus important c’est que chacun des intégrants soit attentif aux émotions et aux nécessités des autres.

En général celui qui met en place cette sécurité psychologique c’est le leader de l’équipe. Pourtant ce n’est pas ce que l’on est habitué à voir dans le monde de l’entreprise. Car ils se trompent en mettant l’accent sur les résultats à atteindre et non sur le sens des actions à réaliser par l’équipe. Les leaders devraient mettre l’accent sur cette quête de sens qui est la clé d’une bonne communication sociale.

Tout est dans le message conscient et inconscient que vous allez passer à votre équipe via les choix que vous faites. 

Valorisez vous l’égalité d’expression de chacun ou seulement de certaines personnes ? 

Savez vous écouter et montrer l’exemple ?

Êtes vous sensible à ce que les autres sentent et pensent ?

Utilisez vous des excuses pour ne pas faire attention à tous les intégrants de l’équipe ?

La sécurité psychologique crée plus de performance à long terme et le véritable investissement, celui qui dure et qui fait sens c’est le long terme.

Lorsque nous écoutons l’opinion des autres, que nous nous occupons de leurs problèmes comme s’ils étaient les notres alors nous passons le controle au groupe et à ce moment là la sécurité psychologique s’établit.

Ce sont les règles implicites, subtiles qui font  finalement la performance du groupe. 

Un entrepreneur de succès est celui qui est conscient de comment il dirige son attention, et qui encourage tout le monde à parler dans l’équipe.

  1. Les leaders ne doivent interrompre personne durant des discussions car cela serait créer une norme d’interruption qui deviendra une règle inconsciente dans le futur.
  2. Ils doivent démontrer qu’ils sont attentifs en résumant ce que les autres ont dit une fois qu’elles ont fini de parler.
  3. Ils doivent admettre quand ils ne savent pas quelque chose.
  4. Ils doivent conclure une réunion seulement quand tous les intégrants de l’équipe ont parlé au moins une fois.
  5. Ils doivent encourager les personnes en désaccord à exprimer leurs frustrations et à montrer comment réagir sans critiquer.
  6. Ils doivent faire apparaître les conflits qui existent et les résoudre par moyen d’une conversation franche.

Transfert de compétences : Arts Martiaux et Business. Partie 1.

Cet article s’inscrit dans la continuation des articles traitant du transfert de compétences dont voici les liens ici :

Simageport & Business – Partie 1

Sport & Business – Partie 2

Musique et Business – Partie 1.

Musique et Business – Partie 2

Méditation et Business

Pilote privé d’avion & Business.

Le but étant de stimuler son corps et son esprit pour améliorer notre vision, notre stratégie et notre manière de penser notre business.

Les hommes d’affaires de succès sont comme des bons joueurs d’échec ou comme des experts d’arts martiaux : ils sont capables d’imaginer les situations futures et comment chacune d’entre elle ira influencer  leurs prochains mouvements.

Malheureusement la majorité des gens n’arrive pas á penser au-delà du premier mouvement (et pire encore certains s’en foutent même comme certains petits groupes de CEO qui savent que d’ici 3 ans ils seront dehors et désirent seulement que la valeur de l’action monte, peu importe si cela est mauvais à long terme pour l’entreprise). Des personnes comme cela pensent à peine au très court terme. C’est le type de pensée qui est désastreux pas seulement pour l’entreprise mais aussi pour ces personnes là même si elles en sont inconscientes.

Chacun d’entre nous possède sa marque personnelle et je vous invite à la développer ce qui est facile aujourd’hui avec internet.

imageEn effet, la clé dans les arts martiaux c’est de penser avant l’autre. Dans le business cette habitude doit être ancrée en vous et il est essentiel de s’entraîner à anticiper les mouvements des clients, des employés, des concurrents, des fournisseurs, et de tous ceux qui gravitent autour de votre entreprise.

Le succès dans notre vie est basé sur le fait de plannifier, d’anticiper mais aussi et surtout sur le fait d’avoir un esprit neuf et tourné vers l’action.

Les arts martiaux par la répétition de différentes techniques et diverses situations de stress nous aident à ne pas nous endormir dans une routine. Ils nous stimulent et sont de bons challenges pour ceux qui aiment les nombreux défis de nos vies agitées.

La suite bientôt dans la partie 2.