Les relations humaines fonctionnent comme cela :

Ce qui est plus important que « ce que vous dites » c’est « comment vous l’exprimez ».
Plus important que le thème ou l’idée c’est la manière dont c’est transmis qui importe.

L’empathie établie est plus importante que la technique.

L’initiative qui est produite, l’engagement, l’insight créé, le cœur gagné et la confiance établie sont plus importants que le contenu structuré.

Peu y parviennent.

Pour cette raison, la plupart lisent de nombreux livres, étudient divers sujets, consomment des contenus sans fin, collectent de nombreux certificats, et malheureusement le cœur reste froid, les yeux ternes, sans initiatives voire carrèment lâches.

Ils ne peuvent donc pas gagner la confiance de leur propre équipe, voire même pas en créer ou en conserver une.

L’art du leadership réside dans des facteurs non appris en classe, mais auprès de ceux qui ont cette « énergie » de transmettre.

Il ne se développe pas avec des certifications, ni avec des diplômes obtenus en répétant comme des perroquets, ni avec une méthodologie spéciale, mais avec ceux qui ont appris à écouter leurs propres émotions.

Le monde a besoin de plus de leaders !

D’une individualité à un groupe uni. Comment on fait ?

Tout seul oui vous pouvez être un excellent professionnel. 

Mais en compagnie des autres il est possible de grandir sérieusement et de gagner de nouveaux horizons.

Par conséquent, le leadership est un des outils clés.

Qu’est-ce qu’un leader ?

C’est être capable de faire qu’un groupe hétérogène de personnes ait un but commun, se transformant en une équipe unie.

Mais comment faire cela sans détruire l’individualité de chaque membre de l’équipe?

Cela est possible uniquement si vous construisez un système dans lequel règnera la clarté : où il est clair que chaque membre réalise aussi ses objectifs personnels.

Quand les rêves personnels sont écartés au nom de la collectivité, c’est de la manipulation, autrement dit du communisme ou du vol.

Dans un système prospère l’individu est la pièce la plus importante. Tout part de lui, de ses projets et de ses initiatives. La construction d’une collectivité saine doit être faite à partir des aspirations de chaque individu.

Lorsque la communauté est placée au détriment des rêves individuels (c’est à dire sans encourager la poursuite des rêves personnels), le manque d’encouragement de chacun des membres entraînera le déclin du groupe. Ou si le groupe existe encore, cela ne sera que des membres-pions en faveur des promesses et des intérêts des tiers qui seront au sommet de la pyramide bénéficiant du sacrifice des masses.

Voulez-vous créer une entreprise/un projet prometteur ? Créez un système qui va dans le sens des rêves individuels de chacun des membres. Ainsi, la communauté bénéficiera de l’individualité.

La meilleure façon de penser aux résultats de votre projet, de votre entreprise c’est de penser aux résultats de vos employés.

Paradoxe ? Non, pure logique.

Lisez le journal de bord d’un entrepreneur.

La clé d’une équipe de succès c’est comment les membres interagissent et non qui compose cette équipe.

Cet article est la partie 1 de la gestion d’équipe que j’ai apprise dans les différentes entreprises que j’ai crée. En fait un entrepreneur est plus quelqu’un qui a appris à gérer ses émotions plutôt qu’un technicien. Bientôt je vais publier la partie 2.

Nous avons tous en tête un mythe que nous devons démolir : nous pensons que nous avons besoin de super héros dans nos boîtes. 

Bien sûr nous contratons des employés intelligents mais en fait si nous selectionnons des individus moyens ils auront des résultats qu’aucune super star n’arrive à obtenir.

La clé pour avoir une équipe performante est peu comprise mais elle est pourtant simple : tous les intégrants doivent sentir qu’on les écoute. Et le fait qu’ils décident ou non n’a pas d’importance. Ni le volume de travail ni la localisation. 

L’important, ce qui fait la différence  pour une équipe de succès c’est que chacun puisse sentir qu’on l’écoute.

Il existe en fait 5 points essentiels :

  1. La première est la plus importante : chacun doit se sentir écouté.
  2. L’équipe doit croire que son travail est important.
  3. Chaque membre de l’équipe doit sentir que son travail fait sens.
  4. L’équipe a besoin d’objectifs clairs et de fonctions bien définies.
  5. Les intégrants ont besoin d’avoir confiance les uns des autres.

Maintenant c’est à vous : allez y et bon travail d’équipe pour vous !