Un travail qui ne vous permet pas d’évoluer ne sert tout simplement à rien.

La vérité c’est que beaucoup de gens font des métiers qui n’ont aucune valeur ajoutée. Ils se sont fait arnaquer, consciemment ou inconsciemment par notre société moderne qui leur a raconté que cela avait une valeur ajoutée parce qu’on en avait besoin.

Du jour au lendemain, quand on passera du on au off, ce sera plus libérateur que de rester dans ces métiers sans aucun sens.

  • Un travail qui ne vous demande pas de vous dépasser ne vous permettra pas d’évoluer, ou de croître en tant que personne.
  • Un travail qui nous vous défie pas ne vous permettra pas d’évoluer.
  • Un travail qui à certains moments ne ne vous donne pas envie de désister et de tout laisser tomber ne vous permettra pas d’évoluer.
  • Un travail confortable et qui vous demande peu d’heures de boulot ne vous permettra pas d’évoluer.
  • Un travail qui ne vous permet pas d’évoluer ne sert tout simplement à rien.

Si vous attendez d’avoir toutes les réponses pour commencer alors trois choses vont arriver:

1. Vous n’aurez jamais les réponses.
2. Vous ne commencerez jamais.
3. Votre vie continuera à être telle qu’elle est.

Si vous vous illusionnez en pensant qu’un jour vous serez prêt pour ne plus commettre des erreurs, alors trois choses vont arriver:

1. vous allez continuer à commettre des erreurs.
2. Vous allez être frustré.
3. Votre vie continuera telle qu’elle est.

Organisez-vous, ayez le courage et la résilience pour apprendre avec chaque erreur. Vos chances de faire mouche vont augmenter beaucoup si vous suivez ce chemin. Ce jour-là votre vie aura changé.

Les neurosciences expliquent que nous résistons au changement.

La chose la plus difficile pour notre cerveau c’est de commencer quelque chose qui est nouveau, différent, autrement dit en dehors de nos habitudes. C’est prouvé scientifiquement : le cerveau posséde un mécanisme de défense qui cherche toujours la stabilité en réduisant et simplifiant le plus possible le processus mental.

Qu’est ce que cela veut dire pour votre développement personnel et surtout pro ? 

La première et la plus simple des constatations : la résistance à la nouveauté et la tendance à conserver la modèle actuel. Les personnes ont peur de tester quelque chose de différent. Bien sûr il n’y a pas besoin de chercher de nouvelles perspectives toutes les secondes mais la vérité c’est que l’auto indulgence est dangereuse, dramatique dans le business et le développement personnel et pro.

Parcourir de nouveaux chemins est dangereux aussi oui mais rester sur place est encore plus dangereux surtout à notre époque où la vitesse des changements et des ruptures est extrèmement élevée.

Comme le disait Maquiavel : «Commencer une nouvelle chose c’est la chose la plus difficile au monde à mettre en oeuvre, la chose la plus compliquée statistiquement à obtenir des resultats positifs, et la chose la plus difficile à administrer.» Quels indicateurs de performance sont à suivre ? Quelle est la première action à réaliser et qui aura le plus de résultats ?

Soyez attentifs à ce modèle mental qui nous limite. Nous ne pouvons pas avancer là oú tout le troupeau va sans chercher à avoir une réflexion profonde sur les raisons qui nous poussent à avancer.

Il est nécessaire d’oser, d’être courageux, de sortir de notre zone de confort, de penser de façon différente pour percevoir le piège de l’auto indulgence et de la complaisance.

Comme le dit Fernando Pessoa, le piège de ne pas sortir de notre zone de confort c’est de “rester, pour toujours quelqu’un d’autre que nous même”.

Liebster Awards : mon blog nominé !

1) Tout d’abord, je remercie Golden Ambition de Côté Positif pour cette nomination.

Vous vous-demandez peut-être: «Liebs…machin, c’est quoi?!»
Alors voilà: liebster vient de l’allemand « le préféré », « le favori » ou « le plus cher », etc… C’est un petit jeu de blogueurs en blogueurs qui vise à faire découvrir et promouvoir des blogs peu connus, c’est-à-dire qui ont moins de 200 abonnés. 

Il semblerait que le premier post daterait de décembre 2010, par un blogueur allemand qui voulait se faire connaître. À l’origine, il rédigea 5 anecdotes sur lui. Puis il nomma des blogueurs(ses) qu’il aime bien et leur posa 5 questions. Il débute ainsi une chaîne d’amour, de découverte et de reconnaissance des talents des blogueurs(ses).

Le jeu est basé sur les 4 règles suivantes:

  1. Citer la personne qui nous a nominé et mettre le lien de son blog.
  2. Dévoiler 11 secrets à propos de nous.
  3. Répondre aux 11 questions posées par la personne qui nous a nominé.
  4. Nominer 11 blogs qui nous ont charmé, mettre leur lien dans notre article et les en informer.

2) 11 secrets à mon propos (qui ne seront plus des secrets après votre lecture).

  1. J’ai étudié STAPS à l’université car je voulais être prof de sport.
  2. Je parle anglais, français, portugais et espagnol.
  3. Je passe beaucoup d’heures de ma journée en tong.
  4. Je fais tous les jours du sport.
  5. J’ai fait des cours pour piloter um avion avant d’avoir le permis de conduire voiture.
  6. J’ai vécu au Mexique, en Australie, dans les Caraïbes et je vis au Brésil à São Paulo depuis 2011.
  7. Je ne suis pas né entrepreneur et j’ai appris “sur le tas” comme on dit.
  8. J’ai grandi à Osny, dans le Val d’Oise (95).
  9. J’ai 2 chats.
  10. J’ai crée 7 sociétés.
  11. Je suis né en 1985.

3) Voici les 11 questions qui m’ont été posées par Golden Ambition :

  1. Le conseil à laisser à mes enfants ? Tout est possible dans notre monde et tout est réalisable. La plus grande erreur c’est de ne pas y croire et de laisser tomber face aux premiers obstacles. Mais c’est là qu’il faut être des enthousiastes de long terme.
  2. Hobby ? Saxophone alto. Je ne suis pas pour la séparation entre le monde pro et celui du hobby : j’ai écris différents articles sur les compétences transversales comme Sport et Business partie 1 et Sport et Business partie 2Pilote Privé d’Avion et BusinessMusique et Business partie 1Musique et Business partie 2Politique er BusinessMéditation et Business. Je vous encourage le plus possible à étudier des domaines totalement différents des votres. Vous aurez acquis ainsi de nouvelles habiletés, de nouvelles idées et de nouvelles visions du monde.
  3. Le feu est l’élément qui me correspond le mieux.
  4. Ce qui rendrait notre monde meilleur ? Plus d’entrepreneurs = plus de services, plus de produits, plus de choix, plus de libertés, plus de $, plus de bonheur.
  5. Ce qui me rend fier d’être blogueur ? La facilité de partager mon message.
  6. L’article dont je suis le plus fier ? Le vilain petit canard deviendra en fait un joli cygne.
  7. Une qualité ? Mes capacités d’analyse. Un défaut ? Le manque de concentration.
  8. Le coup de foudre ? Je l’ai eu pour ma femme en 2012 et je suis chaque jour plus amoureux.
  9. Ma religion ? Je n’en ai pas même si j’ai vécu dans des temples boudhistes zen soto et que j’ai appris à pratiquer la méditation zazen.
  10. Ma dernière expérience joyeuse ? Les bisous de ma femme.
  11. Le différentiel de mon blog vient de mes propres expériences et anecdotes d’entrepreneur et d’investisseur.

4) Place aux 11 blogs que je vais nominer et que vous devez visiter sans hésiter :

  1. Metier Avenir qui s’interroge sur le futur du monde pro.
  2. Paradoxes Intemporels pour questionner nos vies.
  3. Côté Positif pour nous booster.
  4. Envie d’Aventures pour visiter le monde.
  5. Revue Entreprendre Innover pour des questionnements pointus pour entreprendre.
  6. Entrepreneuze qui aborde l’entrepreneuriat au féminin.
  7. Science of Waves pour nous motiver et adopter de bonnes attitudes.
  8. Owdin pour questionner nos points de vue et découvrir d’autres angles de vue.
  9. Millionaire Empire pour  comprendre que les riches pensent différemment des pauvres.
  10. La valise de calibre qui partage des connaissances sur le monde de l’entreprise.
  11. Yves Zieba qui parle d’innovation et de start ups.

Maintenant que je t’ai nominé, c’est à toi de jouer en respectant les mêmes règles citées plus haut.

Voici pour toi 11 questions:

  1. Quelles sont les choses que tu ne veux pas manquer de faire avant de mourir ?
  2. Quelles sont les habiletés et compétences ou savoirs que tu dois apprendre cette année ?
  3. Quels sont les personnalités  que tu admires le plus ?
  4. Dans quels pays aimerais tu vivre ?
  5. Que penses tu faire pour doubler ton revenu ?
  6. Quel est ton plat préféré ?
  7. Quelle entreprise aimerais tu créer ?
  8. Quels sont tes 3 films préférés ?
  9. Pourquoi l’école enseigne à être employé et pas à être employeur ?
  10. Pourquoi les politiciens mentent, disent tout et nimporte quoi et sont pourtant élus ?
  11. Qu’est ce que le succès ?

Ne te défiles surtout pas et joues le jeu. A te lire très vite!

L’importance de prendre soin de soi pour prendre soin de son business.

Avoir du temps pour soi et faire ce qui bon nous semble de notre temps sont les raisons pour lesquelles j’ai appris à devenir entrepreneur.

Entreprendre c’est se lever à l’heure qu’on veut et aller oú on le souhaite sans horaires, avec la seule obligation d’être heureux et de faire ce que l’on aime. 

C’est tout choisir.

Entreprendre c’est choisir sa vie

C’est la vie que tous devraient vivre en s’échappant…

– Des prisons bureaux fermés avec un horaire pour sortir et pour rentrer, 

– Des néons lugubres artificiels loins de la nature et de l’air libre, 

– Des réclamations des chefs et des collègues que l’on n’aime pas et que l’on ne choisit pas mais que nous sommes “obligés” de voir, 

– Des lieux où personne ne prend en compte vos idées, vos suggestions, ou votre point de vue,

– Des transports publics en retard, en grève et où trop d’esclaves modernes sont entassés,

– Des objectifs d’autres personnes qui ne sont pas nos objectifs et qui ne nous permettent pas de réaliser nos rêves les plus fous,

– Des lundis matins et de la routine triste sans buts où aucun changement n’est perçu,

– Des salaires qui ne bougent pas alors que le coût de la vie augmente constamment… 

Alors allez y changez de vie maintenant même : décidez vous de CHOISIR !

Les habiletés que vous devez apprendre en dehors du diplôme

De quoi dépendra votre succès ?

Développez votre communication, sortez de l’obscurité, montrez vous, vendez vous, positionnez votre marque personnelle et la marque de votre entreprise, questionnez vos valeurs et vos services, apprenez les nouvelles technologies, les nouvelles tendances, suivez ceux qui sont au top, parlez au moins anglais, gérez bien votre argent, développez vos compétences de leader, montrez l’exemple, aidez les autres, apprenez à évaluer et gérer les risques, questionnez et envoyez balader le bon sens commun, travaillez pour réaliser vos rêves au lieu de travailler pour seulement payer les factures, libérez vous de la dépendance à la consommation, donnez du sens à vos actions en ayant des objectifs et en mettant du coeur à l’ouvrage, développez vos capacités de raisonnement, ayez le contrôle de vos émotions, ne laissez pas les autres définir qui vous êtes et ce dont vous êtes capables, soyez toujours humble pour apprendre, assumez votre protagonisme c’est à dire reconnaissez que le maître à bord c’est vous, rejetez le négativisme et l’attitude de victimisation, cultivez l’envie de victoires et de conquêtes, apprenez de vos frustrations pour créer des solutions en termes de services ou de produits, domptez votre stress, prenez soin de votre corps, assumez votre responsabilité sans culpabiliser les autres, soyez quelqu’un de confiance, pensez grand et commencez petit, refusez de vous contenter de la moyenne médiocre, ne dépendez ni du gouvernement ni de tiers, sélectionnez bien ceux qui vous entourent, souhaitez être le meilleur dans tout ce que vous réalisez, ne soyez pas un lâche devant la peur de l’inconnu… Etc.

Cela s’apprend et aucun diplôme n’atteste de ces habiletés. Ce sont ces habiletés qui feront de vous quelqu’un qui sortira de la multitude pour ne plus JAMAIS être un numéro de plus dans la masse.

Faire ce qui bon nous semble de notre temps.

Le temps nous appartient et le temps est la chose la plus importante de notre vie. Les secondes passent et ne reviennent pas d’où l’importance de valoriser ce que nous faisons. J’aime répéter dans mes articles et dans mes podcasts qu’un entrepreneur est quelqu’un qui dépense de l’argent pour avoir du temps pour soi alors qu’un employé échange son temps contre de l’argent.

Choisir où, quand et avec qui on travaille est un des nombreux privilèges d’être entrepreneur.

Automatiser notre business et mettre notre entreprise en mode auto-pilote procure une sensation magique et délicieuse.

Un business est fait pour nous libérer et pas pour nous emprisonner. Il est courant de dire que nous devons travailler sur notre business et non dans notre business. 

L’émancipation au-delà d’être financière est aussi la liberté d’horaires et le pouvoir de définir nous mêmes nos propres objectifs.

Ne suivez pas la majorité sans questionner votre individualité. Rapellez vous que même si une opinion est partagée par la majorité cela ne fait pas de cette opinion une vérité ! Questionnez le metro-boulot-dodo et investissez dans les connaissances et habiletés pour réaliser vos objectifs. 

Plus aucun jour comme esclave !

J’aime le film et surtout le personnage de Salomon qui tout en étant dans une condition d’esclave ne pensait pas comme un esclave.

L’entrepreneuriat c’est la possibilité de s’émanciper, de se libérer de la condition d’esclave moderne comme je l’ai décris dans cet article : connaissez vous l’esclavage moderne ?

La majorité des compagnons de Salomon n’ont pas partagé le même état d’esprit et ne voyaient pas la lumière au fond du tunnel. C’est sûr c’est difficile devant l’adversité de continuer à rêver et de garder la tête haute.

Accepter la condition d’esclave était impossible pour Salomon. Certains enfants nés esclaves ont toujours connus cette façon de vivre et ne voient pas qu’ils existent d’autres façons de vivre.

Des données historiques montrent que beaucoup d’esclaves, même avec la liberté garantie par la loi, ont « préféré » rester esclaves.

Ils ne savaient pas produire pour garantir le pain quotidien pour leur famille.

Personne ne leur a enseigné ni stimulé à avoir une vie abondante et prospère.

Rester esclave était l’option qui offrait le plus de sécurité : la certitude de nourriture et un toit au dessus de leur tête.

Changer faisait peur.

L’esclavage moderne a diverses formes et a pour objectif de maintenir les multitudes dépendantes de son système en faisant en sorte qu’ils se sentent incapables de produire « le pain quotidien » pour leur famille.

C’est un blocage mental plus puissant que des coups de fouet, qui détruit les initiatives individuelles et qui fait croire à la majorité que le monde est ainsi, exactement comme il devrait être.

Mais pourtant la liberté vaut bien plus que l’égalité.

Au final nous sommes tous différents.

Lorsqu’un système essaie artificiellement de nous rendre égaux c’est parce que nous avons acceptés d’en être les esclaves.

Abolir ce blocage mental est un des objectifs de mon blog.

La profession la plus prometteuse du moment

Dans cette podcast j’évoque l’importance de poser la bonne question lorsqu’il s’agit de ce que vous voulez avoir comme profession. En effet « quelle est votre vocation/profession » n’est pas une bonne question lorsqu’elle vous limite en terme de formation continue et d’apprentissage.

La vie réelle peut contenir la vie notée mais pas l’inverse.

Le système scolaire est mal fait. La vie notée est à la vraie vie ce que le cheval de bois est au vrai cheval. 

Vous pouvez avoir échoué à une multitude d’examens sur cheval de bois et exceller sur un vrai cheval par la suite laissant loin derrière vous les premiers de la classe. 

Cependant dans la société celui qui excelle sur un cheval véritable sans être passé par le cheval de bois on le traite d’imposteur ou d’arriviste. Si votre vie entière repose sur un cheval de bois il vous sera plus facile d’affirmer que le cheval véritable n’est qu’une légende.

J’ai écrit de nombreuses articles concernant l’école expliquant que l’école n’enseigne pas la création de richesse. Mais le $ reste la note la plus respectée aussi alors que comme le disait Francis Burton : «la vie est une grande leçon que tu méprises, savoir que tout ce que nous savons n’est rien.»

Sous la Troisième République l’école française enseignait la natation sur un tabouret. 

On utilisait pour apprendre à nager des machines, des appareils sans jamais aller dans l’eau.

Imaginez établir un système de permis de natation avec des épreuves théoriques et mécaniques obligatoires et imaginez un moniteur de ce permis rencontrant un enfant d’Amazonie ou des Caraïbes qui aurait lui appris à nager en se jetant à l’eau. 

Comment réagirait cet homme ? Son explication se trouverait quelque part entre : 

1) Cet enfant est un cas particulier,

2) Cet enfant a été formé sur un tabouret mais il le cache,

3) Cet enfant n’existe pas. 

C’est une déformation professionnelle bien connu des scientifiques : si je l’ignore ça n’existe pas et comme ça n’existe pas ça ne peut pas exister.

Beaucoup de prodiges ont une tendance forte à ne pas rester à leur place et l’école commence précisèment par l’art de rester à sa place… Cela bride l’excellence humaine.

Politique & Business

Croyez-vous en Trump ou en Hillary ou bien en François Hollande ou Copé ou Sarkozy ou DSK ?

Peu importe le politicien il ne peut vous sauver. La raison pour laquelle les politiciens ne peuvent pas vous sauver et ne peuvent rien faire pour vous c’est parce que vous devez vous-même devenir président, je veux dire le président de votre industrie, le président de votre market. 

Ils ne peuvent pas vous aider et c’est seulement toi même qui possèdes les ressources et les connaissances. As tu compris ?

C’est à toi-même de prendre le contrôle de ta propre économie plutôt que d’être une victime passive de l’économie ou du gouvernement.

Voici 2 points essentiels pour ma campagne comme président :

– Numéro 1 le salaire minimum.

– Numéro 2 les coûts de l’université.

  1. Si vous augmenter le salaire minimum les prix vont augmenter parce que personne de l’autre côté ne va pouvoir supporter cette augmentation. Donc augmenter le salaire n’est pas du tout une solution et la solution c’est d’augmenter votre productivité et créativité. Á vous de choisir : étudier pour être employé ou étudier pour être employeur comme je l’ai expliqué dans une podcast.
  2. Qu’en est il d’oublier le prix de l’université ? En fait tu n’as pas besoin d’aller à l’université pour avoir une éducation financière car l’école n’enseigne pas d’habiletés ni de compétences pratiques mais seulement des connaissances encyclopédiques inutiles et justes théoriques. Pourquoi s’endetter pour étudier des choses inutiles alors qu’internet nous fournit toute la formation du monde depuis notre téléphone portable. Bien sûr moi j’aurais voulu aller par exemple à Harvard mais pour les connexions, les contacts, le networking et non pour apprendre. J’aurais voulu pouvoir prêter plus d’attention mais malheureusement comme la majorité des étudiants je n’avais pas d’objectif c’est à dire que je ne savais pas où je voulais aller. Mais dans notre société c’est ça : les études sont vu comme une fin et non comme un moyen. Les gens n’ont pas d’objectif précis et ils ne savent pas ce qu’ils vont faire en fait une fois diplômé. Voilà le problème : l’université n’apporte pas la sécurité financière. J’ai déjà écris un article expliquant que l’école n’enseigne pas la création de richesse.

Peu importe qui gagne les élections, ce qui importe c’est d’être 100 % au contrôle de votre propre économie.

Vous devez avoir seulement cela en tête : avancer vers la réalisation de vos objectifs.


Téléchargez mon ebook !
J’ai un nouveau prix maintenant il est à 15 € donc allez-y téléchargez le et investissez en vous même !

Investir en vous même = voter em vous même et en personne d’autre.

C’est primordial que nos proches partagent les mêmes objectifs que nous.

Ma femme partage les mêmes objectifs que moi. La majorité des points de ma to do list (la liste de ce que je désire durant ma vie) font aussi partie de la sienne. C’est essentiel d’être aligné dans la direction que nous souhaitons. 

Pourtant la majorité des gens ne définit même pas une liste de choses à faire dans leur vie et c’est très triste. 

La réalisation de nos désirs est une science : cela demande de se connaître soi-même et d’être honnête avec soi-même pour sentir réellement ce qui fait sens dans nos vies. 

Il faut déjà avoir défini cela avant de connaître ceux qui nous serons proches.

Cet article est très important pour moi car c’est un sujet de premier plan dans ma vie. 

Le vent ne soufflera jamais dans le bon sens pour celui qui n’a pas choisi sa destination.

Avoir les mêmes objectifs que ses proches est essentiel.

Acheter et non vendre son temps

Dans cette podcast j’explique qu’avoir du temps pour soi est essentiel pour un entrepreneur.

En effet les pauvres vendent leur temps contre de l’argent alors que les riches achètent du temps pour soi.
Suivez les pensées d’un entrepreneur et investisseur de succès !

Être employé ou être employeur…

Dans cette podcast je met en avant le fait que l’entrepreneuriat est acquis et non inné.

En effet entreprendre est une science que chacun peut apprendre avec des outils, des atitudes et des connaissances que je partage ici et à travers mon blog.

Suivez les pensées d’un entrepreneur et investisseur de succès !

Individualité versus bon sens commun

Dans cette podcast j’évoque la nécessité d’envoyer balader le bon sens et de renforcer votre individualité, votre différentiel en tant qu’entrepreneur.

Le sens commun bloque la créativité et maintient en cage la majorité dans un tout petit espace.
Suivez les pensées d’un entrepreneur et investisseur de succès !

15 techniques qui catapultent les bénéfices de votre entreprise.

Voici les différents points que nous mettons en avant auprès des start ups que nous suivons chez Bachelin Sena Venture Capital :

  1. Formation continue. Ne jamais être satisfait par la note moyenne. S’habituer à tout questionner. Méritocratie.
  2. Déléguer l’opérationnel. Focus sur le stratégique. Avoir seulement 1% de participation dans l’opérationnel mais que ce soit suffisant pour impacter 50% de la valeur produite. Le + important = résultats financiers.
  3. Ne pas laisser le client créer les règles. Focus sur la transformation que le client va connaître grâce à nous.
  4. Urgence et productivité. Administration agile et rapide. 3 listes de priorité: a) nouveaux businesses qui augmentent la productivité b) maintenance du système pour le même niveau de productivité et c) pas de changements visibles dans la productivité.
  5. Mission de l’entreprise. Convertir la culture en actions.
  6. Couper les dépenses. Les bénéfices sont l’indicateur de succès.
  7. Être méchant dans les négotiations. Avoir des règles rigides pour couper les dépenses.
  8. Réduisez de 30% les achats. Questionner toujours les objectifs d’un achat.
  9. Non à l’ostentation dans l’entreprise. Diviser l’espace. Transparence, open space et vivre avec seulement l’essentiel.
  10. Salaires justes. Respecter l’être humain.
  11. Évaluer les packages que votre RH offre aux employés et évitez les bonus. Méritocratie.
  12. Convaincre le client que vous ferez de votre mieux. Clarté. Crédibilité.
  13. Adapter votre offre pour les clients différents. Criativité. «Sur mesure».
  14. Augmenter votre prix sans perdre aucun client. Valoriser son entreprise.
  15. Transformez votre enterprise en franchise. Économie d’échelle. Du «tout cuit».

    Booster les bénéfices de votre entreprise !

    Désirer – Croire – S’efforcer – Répéter.

    Le mindset du succès peut être résumé simplement ici et les entrepreneurs de succès savent toujours répéter ce processus. Le processus est simple mais ce qui est difficile c’est de le répéter et là ce situe la différence entre l’échec et le succès.

    Désirer. Croire. S'efforcer. Répéter.

    1. On désire fortement quelque chose.
    2. On croit à fond au fait que c’est possible de réaliser ce désir.
    3. On met à l’oeuvre tous les moyens possibles pour  avancer.
    4. On répéte des milliers de fois les numéro 1, 2 et 3.
    1. Définir. Définir ses désirs, ses rêves les plus fous, ses projets de vie est la base, la direction de ce que nous allons faire dans notre vie. Si vous ne l’avez pas encore fait allez y : Quel est votre projet ? Il s’agit ici d’établir une to do list, les 2 ou 3 points essentiels qui font que nous sommes satisfaits de notre vie : Quand je serais grand je serais… En élaborant vos objectifs il faut penser  au-delà du bon sens et questionner le sens communEnvoyez balader le bon sens !  C’est l’âme de l’entrepreneuriat et du leadership : il s’agit d’être nous-même convaincu que notre désir est essentiel : Penser PAR SOI-MÊME ! C’est le questionnement sur la quête de sens dans notre vie. Il s’agit d’être sincère avec soi-même.
    2. Croire. Si vous avez correctement défini vos désirs qui sont vos objectifs c’est à dire en étant totalement convaincu de leur importance alors vous êtes déjà hautement motivés. Croire veut dire continuer jour après jour à augmenter cette forte motivation intrinsèque.
    3. S’efforcer. On avance pas à pas et les milliers d’actions quotidiennes vont nous démontrer que c’est finalement possible peu à peu de réaliser nos désirs : Enthousiastes de long terme.
    4. Répéter est essentiel car la fonction de l’être humain est de vivre pour réaliser ses désirs, ou autrement dit d’être heureux.

     

    Quel est votre projet ?

    Quel est votre projet ? Définissez le ! Vous ne l’avez pas encore défini ? Définissez le ! Étudier sans projet c’est comme diriger une voiture sans savoir oú aller.  Étudier c’est un moyen et non une fin en soi. Controlez votre vie !

    La plus grande source d’énergie et d’inspiration pour votre quotidien c’est la vision que vous avez de votre futur. Beaucoup de personnes pensent le contraire c’est à dire ils croient que c’est dans le présent que nous trouvons l’inspiration pour construire le futur. Je m’explique : quand nous avons des rêves, des désirs, et que nous savons où nous voulons être, qui nous voulons être et ce que nous voulons avoir dans le futur alors nous devenons amoureux de cette vision du futur. Cette vision nous donne la force et l’inspiration nécessaire pour surmonter les difficultés qui laissent K.O beaucoup de gens tous les jours.

    Sans cette vision du futur qui met en perspective le présent apparaît l’ennui, la frustration et l’incompréhension de ce présent vide de sens. Quand je pense à cela je comprend mieux la vie de la majorité qui se traîne le lundi en reprenant le boulot. C’est une vie de souffrance, de frustration, de non réalisation.

    Je ne désire ce malheur pour personne…

    Contratez moi comme SPEAKER !

    Contratez moi comme speaker !

    Antoine Bachelin Sena est tout autant divertissant que provocateur.

    Son message fait sens car il parle à coeur ouvert à partir de ses propres expériences.

    Il met l’accent sur nos qualités afin de tracer un chemin clair vers le succès.

    Speaker charismatique, il laissera l’auditoire à la fois motivé et captivé !

    Laissez vos coordonnés ci-dessous afin de contrater Antoine Bachelin Sena comme SPEAKER!

    L’école n’enseigne pas la création de richesse.

    La vérité c’est que ni les écoles ni les universités n’enseignent comment créer de la richesse. C’est une honte car la capacité de faire de l’argent est ce qui aiderait le plus ces jeunes.

    Voici encore 10 points que les écoles et universités n’enseignent pas ou plutôt déforment, mystifient et trompent les jeunes à cause d’une idéologie inconsciente dominante et collectiviste.

    1. En vérité soit tu es riche soit tu es pauvre et les classes moyennes sont pauvres.

    2. 35 heures de travail par semaine c’est pour les esclaves.

    3. La vie n’est pas juste et l’économie l’est encore moins.

    4. Le succès ne dépendra pas de vos diplômes mais de vos actions.

    5. Le monde se fout si vous obtenez le succès ou si vous échouez.

    6. Vous ne possédez rien, vous ne méritez rien et vous n’êtes obligé à rien du tout.

    7. Vous serez obligés d’apprendre à vendre et peu importe si vous détestez cela.

    8. Vous n’aurez pas ce que vous pouvez mériter. Vous aurez ce que vous pouvez négotier.

    9. Vous ne serez pas payés pour faire ce que vous aimez mais vous serez payés pour faire ce que les autres ne font pas.

    10. Vous allez recevoir peu durant la plus grande partie de votre carrière jusqu’à comprendre enfin. Puis vous allez recevoir énormèment et percevoir que votre valeur est différente maintenant et que vous êtiez payés à l’époque à la juste valeur du marché. 

    L’entrepreneuriat n’est pas inné mais ACQUIS !

    Personne ne nait entrepreneur. On le devient ! Je ne suis pas né en connaissant le marketing, la vente, la gestion financière etc… 

    J’ai commencé en lisant des livres, des articles sur internet, des ebook, en fréquentant des clubs d’entrepreneurs et bien sûr ensuite en entreprenant.

    Je vais évoquer ici les qualités, connaissances et atitudes qu’un entrepreneur doit développer.

    C’est un mix :

    • Ambition forte,
    • Besoin infatigable de challenges,
    • Intelligence créative pratique. 

    Que préféres tu ? Étudier pour être un employé ou étudier pour être un employeur ? Á nouveau je répéte que ce n’est pas génétique ni un don et chacun de vous peut developper ces qualités d’entrepreneur.

    1. Ambition forte. Cela doit être authentique et en relation avec nos rêves et nos désirs. Voir ici ma to do list. Chacun doit faire sa to do list et avoir l’ambition de réaliser tous ses désirs.
    2. Besoin infatigable de challenges. Faire avancer les choses demande d’aimer les défis pour soi et ses equipes. L’entrepreneur vit de sa passion et cette énergie est infatigable, comme un moteur puissant. L’entrepreneur veut plus et aime les nouveaux projets dans lesquels il se lance avec un énorme plaisir.
    3. Intelligence créative pratique. Cela est l’inverse d’une encyclopédie, autrement dit l’inverse d’une accumulation d’informations inutiles. C’est la sélection d’éléments essentiels orientés vers un but, tout comme les couleurs primaires permettent d’obtenir toutes les autres couleurs. L’entrepreneur a l’esprit ouvert pour questionner des problèmes et pour mettre en place des solutions. Un autre point c’est qu’il n’étudie pas sans buts à atteindre. Il est totalement tourné vers l’action.

    Je vous souhaite de développer ces qualités qui controlent nos vies.