5 idées de start-ups en 2019

De nombreux facteurs doivent être pris en compte pour créer une start up, mais il y a des príncipes de base à suivre.

Lorsque vous construisez une maison, la longévité du bâtiment dépend fortement de la qualité de ses fondations.

En affaires, la base est la viabilité de votre entreprise à long terme.

J’ai rassemblé 5 idées de start-ups pour 2019.

Et la question principale c’est « Qu’est-ce qui rend une idée viable? »

Votre entreprise sera en vie tant que vos biens ou services restent demandés.

Cela signifie que les gens ont besoin de vos produits (ou services) pour résoudre leurs problèmes et que votre entreprise est un fournisseur décent.

Ainsi l’idée viable répond aux trois exigences:

1) Être une solution pertinente au problème existant;

2) Avoir des avantages concurrentiels par rapport aux autres entreprises;

3) Pouvoir croître pour avancer.

En parlant de start-ups, vous pouvez lancer un énième blog, un studio de plus de graphisme ou une autre agence de marketing. MAIS votre «produit» sera-t-il pertinent, opportun et suffisamment unique pour survivre dans un environnement extrèmement concurrentiel ?

Si vous voulez vraiment vous démarquer, mieux vaut se placer sur un marché émergent avec moins de concurrence et plus de clients qui cherchent désespérément la bonne solution.

J’ai compilé 5 idées de start-ups en 2019, alors dépêchez-vous de jeter un coup d’œil avant que ces niches ne soient également inondées.

1) Cours et autres formations en ligne.

L’idée de gagner de l’argent en éduquant les autres est très ancienne et n’a rien de particulièrement innovant.

Existe-t-il des niches moins compétitives ? Oui si vous faites partie des 5% qui enseignent aux gens quelque chose d’innovant ou de concurrentiel.

Selon les recherches de LinkedIn, les compétences les plus pertinentes (et donc les plus compétitives) sont le cloud, l’intelligence artificielle et le traitement de données. Mais il y a plein d’autres domaines.

Si vous êtes un expert dans ces domaines ou dans d’autres domaines pertinents, vous pouvez créer votre propre cours en ligne qui aidera les personnes à maîtriser des compétences spécifiques.

Il est important de fournir du matériel sous un angle différent de celui des autres fournisseurs, car vous devez avoir certains avantages par rapport à vos concurrents.

L’autre cas gagnant est celui où vous enseignez aux gens les innovations.

Pour cela, vous devez rechercher et vous assurer qu’il n’y a pas de cours en ligne sur le sujet ou que tous les cours existants sont incomplets.

La meilleure partie de cette idée est que vous n’avez même pas besoin de posséder les compétences requises pour enseigner les innovations. Il est possible de faire appel à des spécialistes et d’être uniquement distributeur du cours.

2) Plateforme de données client (CDP)

2018 a été une année de plateformes de données clients. Le CDP Institute enregistre une croissance de 60% par rapport à l’année précédente et de 15,4% de financement des fournisseurs de plus qu’en 2017. En 2019, le marché va se stabiliser et ses taux de croissance vont progressivement chuter d’ici 10 ans, mais sa valeur devrait augmenter de 903,7 M $ en 2018 à 3,2 G $ en 2023.

Mais en quoi consiste exactement une plate-forme de données client et pourquoi vous pouvez l’utiliser comme une idée pour votre startup ?

Une plate-forme de données client (CDP) est un outil marketing permettant de récupérer des informations personnellement identifiables auprès des clients. À l’aide d’un CDP, les spécialistes du marketing créent une base de données clients unifiée et appliquent les données collectées à leurs campagnes marketing.

Un CDP est un excellent concept pour votre nouvelle entreprise car il est extrêmement populaire parmi les investisseurs. En 2018, une start-up nommée Lytics a reçu 14 M $ de Two Sigma Ventures, tandis qu’une autre société, Simon Data, a levé 20 M $ avec le soutien de Polaris Partners.

Les jeunes CDP ont tendance à intégrer les technologies de tendance à leurs outils marketing, tout comme Amperity, en utilisant l’IA et l’apprentissage automatique pour personnaliser l’expérience client. Cela renforce encore plus leur attractivité pour les investisseurs.

Les CDP existent depuis de nombreuses années, avec une bascule entre les données de tierce partie et de tierce partie, principalement parce que les utilisateurs préfèrent partager les données directement.

3) Développement de jeux AR / VR dans le domaine des casinos.

Les technologies de réalité virtuelle et augmentée commencent seulement à conquérir le marché de masse.

2019 est donc le bon moment pour entrer dans l’industrie en tant que pionnier. Cependant, le développement de jeux vidéo AR / VR haut de gamme implique des budgets énormes et constitue donc un obstacle important à l’entrée.

Comparés à ceux-ci, les jeux de casino en ligne nécessitent moins d’argent, car ils sont par nature plus simples.

La manière dont les machines à sous sont programmées est généralement moins complexe que les jeux vidéo classiques à gros budget, qui nécessitent beaucoup plus de ressources pour répondre aux besoins et aux désirs des joueurs.

Mais méfiez-vous: c’est un domaine réservé à ceux qui ne considérent pas le jeu comme un problème moral.

En plus d’être un divertissement agréable, les machines à sous en ligne sont l’un des jeux de casino les plus addictifs. Ouvrir des jeux de casino en ligne revient à ouvrir un bar. Si vous ne voulez pas contribuer à la dépendance par quelque moyen que ce soit, il est préférable de choisir autre chose.

4) Développeur de chatbot ou “intelligence artificielle”.

On discute des chatbots sur tous les coins du Web, mais le secteur est loin d’être saturé.

Selon une étude de Business Insider, 80% des entreprises adopteront des chatbots d’ici à 2020, mais le nombre d’entreprises qui les utilisent actuellement est beaucoup plus réduit.

La demande pour les chatbots est motivée par la domination des messagers mobiles et leurs avantages considérables par rapport aux applications et aux e-mails, notamment une réponse plus rapide, des CTR plus élevés, etc.

Vous pouvez prendre en charge l’avenir du chatbot et créer de nouvelles solutions logicielles dans ce domaine, bien qu’une telle entreprise ne puisse être rentable qu’à long terme.

Si vous recherchez des retours sur investissements plus rapides, devenez un fournisseur de chatbots pour d’autres entreprises qui ne disposent pas de programmeurs internes pour leur développement.

Plutôt que d’embaucher de nombreux spécialistes pour développer des robots faits à la main, vous pouvez créer un constructeur de chatbot d’IA innovant et l’offrir en tant que solution SaaS.

La plupart d’entre eux disposent d’éditeurs visuels à copiar/coller avec un code prédéfini, ce qui permet de créer un chatbot même pour une personne sans aucune expérience de codage.

Voici ce qui fera le succès de votre idée de Startup

Voici les indicateurs clés d’une start up de succès.
Que ce soit à Paris, à Berlin, à Tombouctou ou San Francisco la start-up doit avoir un Product-Market Fit.

Qu’est-ce que cela veut dire en français c’est que le produit répondant à une demande du marché.

Cela ne concerne pas seulement l’acquisition et la rétention du produit de la start-up mais aussi le canal d’acquisition que certains nomment de Channel Market Fit.

Mais tout cela doit être fait pour que vous puissiez payer les factures : cela ne sert à rien que le client achète et utilise votre produit si le canal que vous utilisez pour obtenir ce client ne possède pas les economics (CAC vs LTV).

CAC c’est le coût d’acquisition client et LTV c’est Life Time Value, la valeur que chaque client rapporte pour l’entreprise durant une période de temps déterminée.

C’est très commun de voir des entrepreneurs qui affirment qu’ils possèdent le Product Market Fit, mais qui en fait ont juste de la traction sans avoir considéré tous les fondamentaux.

Cela doit être la recherche sans fin de tout ceux qui créent une start-up.

Vous devriez garder à l’esprit que plus l’indice CAC est élevé, plus vous dépensez pour gagner un client.

Et pour réduire ce coût, l’une des premières étapes consiste à optimiser la page d’accueil du site Web de votre entreprise, ainsi que les pages d’inscription.

Mais il y a encore beaucoup d’autres choses à faire! Vérifiez de combien est votre coût d’acquisition client. Calculez le.

La formule pour calculer le CAC est très simple:

CAC = coût total des ventes et du marketing / nombre de nouveaux clients.

Comprendre le CAC de votre startup est de la plus haute importance car la viabilité de votre business model dépend de l’acquisition de nouveaux clients.

La présentation d’un CAC élevé est la principale raison de la défaillance de l’entreprise.

Pour calculer le CAC efficacement, vous devez avoir les métriques de cycle de vie de chaque client avec votre démarrage, c’est-à-dire la valeur de durée de vie (LTV) en main.

Votre CAC doit être beaucoup plus bas que le LTV, qui est la valeur que chaque client paie à l’entreprise dans une période de temps donnée.

Pour calculer le LTV, vous devez connaître le nombre de commandes que vos clients ont en moyenne, la fréquence à laquelle ils achètent votre produit et combien ils dépensent en moyenne.

Si la somme du coût d’acquisition d’un client est x, vous devez avoir une cible LTV comprise entre 3x ou 4x.

Si vous pouvez faire en sorte que vos clients parlent bien de votre entreprise à leurs amis, vous pouvez réduire de 50% votre CAC. Le bouche à oreilles via partage sur les réseaux sociaux et dans la vie réelle est extraordinaire pour obtenir de bons clients.

Des études ont montré que peu de personnes, même satisfaites, recommandent un service ou un produit pour leurs amis – cependant, les clients mécontents font souvent tout pour partager leur mécontentement. Une stratégie pour résoudre ce problème consiste à créer des opportunités pour votre consommateur satisfait de partager avec les personnes proches de lui les avantages de votre service ou de votre produit. Un bon exemple de cela est le système de covoiturage Uber, qui, selon son fondateur, affirme que 95% des utilisateurs de l’application l’ont appris auprès d’autres utilisateurs d’Uber.

Attention à ne pas perdre de clients ! Dans certains cas, il arrive fréquemment que les visiteurs du site ne deviennent pas des clients parce qu’ils ne comprennent pas le produit ou ne se sentent pas concernés par le service. Pour éviter ce genre de problème, il faut dés la première visite de votre offre que les potentiels clients percoivent exactement votre différentiel.

Les premiers clients doivent être les plus chéris. Le client a besoin de sentir qu’il / elle est accompagné (e) dès la première interaction avec la startup. Après cette première interaction réussie, les chances qu’il comprenne, engage et recommande votre startup augmentent énormément.

Une bonne relation avec vos consommateurs est quelque chose qui doit être travaillé constamment. Écouter ce que le client pense de votre entreprise devrait toujours être à l’ordre du jour. Les commentaires, suggestions ou plaintes, bons ou mauvais, doivent tous être évalués pour l’amélioration de votre performance.

Comme je l’ai déjà dit, cela doit être la recherche sans fin de tout ceux qui créent une start-up.

Recette du succès. Partie 4.

Voici le lien de la partie 1, de la partie 2 et de la partie 3.

Je souhaite revenir ici sur le partage qui est plus important que «l’expérience utilisateur»  pour une croissance à forte vitesse via le marketing viral.

L’expérience du service ou du produit n’est en fait pas révolutionnaire mais elle est présentée comme. C’est surtout la simplicité de pouvoir partager ultra facilement ce produit ou service avec ses proches qui crée de la croissance. C’est le partage comme moteur exponentiel de croissance.

Allez y vous aussi : créez vous mêmes des widgets pour vos produits ou services que tous pourront copier et coller partout !

Un exemple connu c’est Youtube qui est devenu célèbre, c’est à dire avec des utilisateurs réguliers grâce à leur video player super facil d’être intégré partout (embeddable).

Slideshare aussi a été à fond dans cette tactique avec leur Powerpoint viewer qui s’intégrait à tout website et qui était crée dés l’origine pour être partagé. Qui se doutait qu’un outil basique pixelisé tel Slideshare allait déboucher sur  un exit de $ 119 millions (acheté par LinkedIn) ? Et bien voici ce que permet le partage… Alors allez y partagez et faites partager vos produits et services. Et partagez et faites partager mon blog !

Recette du succès

Recette du succès -Partie 3

J’ai fait la liste des ingrédients du gateau dans la partie 1 puis j’ai ajouté les observations et commentaires du chef en partie 2. Maintenant, dans la partie 3 je vais revenir sur l’ingrédient secret. Le connaissez vous ?
Pour ceux qui veulent aller + loin et étudier + en détails voici l’article présentant mon Ebook sur les 10 règles d’or secrètes du succès.

Je n’ai pas gagné au loto. Le succès est une science exacte. L’école n’enseigne pas cette science là. Elle enseigne même l’inverse.

L’ingrédient secret est l’élément central de la recette du succès. C’est la valeur ajoutée : ce qui rend le business différentiel.

Par exemple Apple était en perte de vitesse avant que Steve Jobs ne revienne avec l’ingrédient secret que peu connaissent.

Généralement c’est le fondateur de l’entreprise qui est le plus expert dans ce domaine. Il a analysé les tendances, les demandes des clients, les solutions apportées par les concurrents tout comme les obstacles de la bureaucratie et des états. Mais il est surtout totalement centré sur le fait de révolutionner l’expérience utilisateur.

Le différentiel d’une entreprise par rapport à une autre repose sur le fait de délivrer énormément plus que ce à quoi le client s’attend. L’expérience utilisateur doit stupéfier le client. C’est la qualité supérieure du service au point d’en paraître un service ou produit révolutionnaire. Ce sont des centaines de petits détails simples qui mis bout à bout vont créer l’enchantement.

La technologie remet l’utilisateur émerveillé au centre de l’entreprise.
Et ainsi vous avez défini une opportunité unique que les autres n’exploitent pas aussi bien que vous.
Beaucoup de nouvelles start ups peuvent apparaître en ré-introduisant cet élément secret dans des enterprises déjà existantes. Créer la disruption n’est pas difficile en fait…