NE DEMANDEZ PAS LA PERMISSION

La société se divise en deux catégories : ceux qui demande la permission et ceux qui ne demandent pas la permission. Cela a toujours été ainsi et je pense sincèrement que ceux qui veulent créer leur propre destinée ne demandent pas permission.

Certaines organisations sont très hiérarchiques et avec énormément de soumission. Certains fonctionnements dans nos sociétés sont très rigides et ne nous permettent pas de développer nos projets.

Pourtant à notre époque il n’a jamais été aussi facile de créer sa boîte donc nous n’avons plus d’excuses pour faire avancer nos sociétés. Les connaissances sont toutes disponibles et le secret c’est de découvrir comment la bien-pensance de la majorité est une mauvaise chose.
Ne suivez pas le troupeau. Rêvez, voyagez, flânez bref, soyez des rebelles intelligents.

Il n’existe pas une vérité universelle ou une justice universelle ou encore une morale universelle. Il existe des interprétations qui varient au cours du temps et selon les lieux. Il n’existe pas de perfection : nous sommes des êtres humains imparfaits.

Alors pourquoi attendre pour faire quelque chose ? Faites le en l’état, dans son premier jet. Le client sera toujours plus content de recevoir quelque chose d’imparfait plutôt que rien du tout.

Dire cela fait rire mais faire cela fait taire. Obligez vous à mettre en place des activités chronométrées qui exigent de prendre des raccourcis sans demander l’autorisation. Agir dans l’urgence pour répondre à des besoins du moment c’est ce qui permet à tous d’évoluer.

Lorsque l’on répond à des besoins du moment on est dans l’action et il n’y a aucune place pour la procrastination ou pour demander la permission.

L’entrepreneur est un rebelle. Quelqu’un qui n’aime pas s’asseoir et se taire dans la classe alors que c’est la première chose qu’il nous est enseigné de faire. Et si on y pense bien cela est terrible d’enseigner la soumission et la fermeture d’esprit.

L’ouverture d’esprit, la créativité c’est quelque chose qui se travaille et qui n’est pas du tout inné.

Voulez-vous avoir la meilleure carte de crédit ? Voici comment…

200 millions de dollars de crédit par mois avec cette carte 🤑

Si vous voulez avoir la plus prestigieuse carte de crédit au monde alors c’est le moment de commencer à gagner pas mal d’argent. N’écoutez pas ceux qui vous disent que l’argent ne rend pas heureux car eux-mêmes n’ont pas d’argent alors comment savent ils ? Ne pas avoir d’argent ne rend pas heureux non plus. Mais c’est quand même bien d’avoir de l’argent pour d’autres trucs. 

Bien sur cette carte de crédit c’est seulement pour 0,1 % des gens. Mais ayez quand même la liberté de vous poser la question si vous en voulez une ou pas. Posez vous juste la question, cela ne mord pas : comment faire pour avoir une carte de crédit comme ça ? Et bien il faut devenir riche. Et voici comment on fait pour devenir riche :

  1. Rentrer dans la bonne voiture. Commencez à travailler dans des entreprises qui ont des opportunités de croissance. Étudier quels sont les meilleurs secteurs qu’est-ce qui va croître le plus dans le futur. Ne restez pas dans des domaines qui vont être automatisés ou qui sont en déclin ou qui n’offrent pas des possibilités d’évolution. Formez-vous toute votre vie et soyez à la page de nouvelles technologies et des nouvelles tendances. La majorité des gens cherche un job alors qu’il faut voir cela comme la recherche de la bonne voiture en route vers les €. Toutes les sociétés vivent de bénéfices alors allez chercher les commissions et controlez combien vous gagner. Augmentez votre salaire, faites pas mal de freelance, créez votre société…
  2.  Faites des mathématiques. Une des plus grandes erreurs que les gens commettent c’est celle de ne pas faire les mathématiques du millionnaire. Vous devez vous asseoir sur un canapé et écrire sur un carnet ou sur votre smartphone de combien vous avez besoin pour être riche. Selon votre produit vous devez calculer de cette façon : comment faire un million d’euros en vendant une unité qui coûte 500 € à 2000 personnes. Vous pouvez vendre une unité qui coûte 1000 € à 1000 personnes. Et vous devez avoir un délai pour cela ça peut-être par exemple 2 ans. En 2 ans c’est très facilement atteignable. Faire les mathématiques nous montre que c’est atteignable et que c’est facile en fait.
  3. Apprenez à vendre. Le souci pour la majorité des gens c’est qu’il ne savent pas comment aller en contact avec d’autres personnes et obtenir leur argent. Vous pouvez obtenir tout ce que vous voulez dans la vie si vous apprenez à vendre. Votre économie dépend de votre habileté à vous vendre, à vendre votre idée, à vendre votre produit dans ce grand marché global et connecté qu’est notre monde. Personne ne nait entrepreneur. On apprend à vendre. Ce n’est pas un don de naissance. Découvrez les secrets de la vente en cliquant ici pour avoir accès à mon article sur le blog Gladiacteur.

Gardez à l’esprit qu’il ne faut pas impressionner les autres avec des voitures de sport etc. Les gens riches ne cherchent pas à impressionner les autres avec ce qu’ils possèdent. Il ne recherchent pas des «amis» ils cherchent la liberté. 

En fait il y a 3 types d’argent que vous devez connaître :

  1. La peur de l’argent.
  2. L’argent qui grossit.
  3. L’argent «couillu».

L’argent couillu c’est pour les personnes qui sont totalement responsables de ce qui leur arrive dans la vie parce qu’elles ont confiance dans leur façon de réagir. L’argent couillu n’a rien à voir avec la voiture que vous dirigez ni avec les chaussures que vous avez ni avec la carte de crédit que vous avez. C’est lorsque vous avez pris la décision dans votre vie de faire un grand saut et ce changement là a tout révolutionné. Moi c’est quand j’ai pris un billet d’avion sans retour pour le Brésil en 2011 avec seulement quelques centaines d’euros dans les poches. C’est couillu.

Il a beaucoup de gens qui ne verront pas l’argent couillu parce qu’ils ont vu l’argent qui grossit revenir au stade de la peur de l’argent. Lorsque vous commencez au tout début à gagner un peu d’argent vous allez avoir tendance à vouloir le protéger. Mais la peur de l’argent n’amène pas à l’argent qui grossit. L’objectif de l’argent c’est à dire le sens de l’argent n’est pas de vous donner la sécurité mais de vous donner des choix. Pour avoir le courage de rentrer dans la catégorie de l’argent qui grossit vous devez lire, écouter, rencontrer et appliquer les conseils de ceux qui sont allés de la peur de l’argent jusqu’à l’argent couillu.

Quelques temps en arrière j’avais peur de l’argent moi aussi et j’avais beaucoup de souci pour payer mon loyer. Si quelqu’un comme moi a réussi à passer de la peur de l’argent à l’argent couillu alors vous aussi vous pouvez y arriver. Et quand vous obtiendrez cette invitation pour cette carte de crédit appelez-moi on ira boire un verre ensemble 😉🍹🍾

Entreprendre n’est pas un privilège d’une élite intellectuelle, sociale ou économique.

Entreprendre n’est pas un privilège d’une élite intellectuelle, sociale ou économique. L’entrepreneuriat est un mode de vie pour ceux qui veulent vivre de manière différente, s’échapper du conformisme et faire bouger les choses.

Entreprendre est pour tout le monde (tous les goûts, les cultures, les races, les niveaux d’éducation et pour tout type et toute taille du rêve). Ceci est parce que l’esprit d’entreprise est démocratique et méritocratique. Tout le monde peut commencer très petit et avec son travail, croître sans limites.

Une personne qui a étudié beaucoup de choses sur la gestion, la comptabilité, le marketing, etc. et qui sort de la meilleure université du monde a suffisamment d’outils dans ses mains, c’est vrai. Mais comme l’esprit d’entreprise n’exclut personne, il est normal de voir parmi les entrepreneurs ceux qui n’ont même pas mis le pied à l’université et qui sont des entrepreneurs prospères (via ses propres recherches, ainsi que beaucoup de courage, de créativité et de détermination).Enreprenre 2Ces personnes ont adopté ce mode de vie, car à un moment donné s’est manifesté un désir très fort et ce désir pour eux était suffisant pour se lancer, persévérer et surmonter toutes sortes de difficultés. Sans ce désir très fort et cette faim insatiable pour avancer vers la réalisation de ses objectifs et de ses désirs, le diplômé de la meilleure université du monde ne va nulle part dans la poursuite de ses rêves et passe sa vie en vain.

L’entrepreneuriat devrait être le thème central de l’éducation à l’école, donnant des références pour  tous les enfants en leur racontant les histoires de ces entrepreneurs, ces gens ordinaires qui ont entrepris, ceux qui dans la communauté sont devenus des agents de changement. L’entrepreneur étant celui qui a prospéré dans le désert et a triomphé du désespoir et du manque de perspective.

L’entrepreneur est chaque enfant, avec son audace juvénile, sa créativité et sans les craintes implantés par la société qui vénère la stabilité et est terrifiée par le risque.

entreprendre 3 L’entrepreneuriat est ce style de vie qui naît avec chaque enfant, mais qui avec le temps finit par être remplacé par l’insécurité, la peur et la médiocrité.

L’entrepreneuriat est pour vous, pour moi, pour les pauvres, les riches, les noirs, les blancs, les indiens, les diplômés à Harvard ou au Collège de West Tribobó, ceux qui ont des parents riches ou ceux qui sont orphelins.

L’entrepreneuriat n’est pas pour engraisser votre cerveau avec l’accumulation d’information qui n’est jamais mise en pratique.

Alors je dis à haute voix: L’ENTREPRENEURIAT EST POUR TOUS.