Aimez vous tout contrôler ?

On m’a demandé une fois, « vous considérez-vous comme un monstre obsédé du contrôle? » J’ai répondu, « oui je le suis totalement et sans aucun doute. » Nous allons définir le contrôle dans cet article.

J’aime le contrôle, le contrôle des situations, des objectifs, des résultats. J’adore cela ! Les seules personnes qui n’aiment pas le contrôle sont celles qui ne l’ont pas ou qui l’ont mal utilisé dans le passé.

Si vous ne voulez pas de contrôle, pourquoi? Vous ne voulez pas de pouvoir? Vous ne voulez pas prendre des décisions?

Tous mes modèles en grandissant étaient prêts à exercer un contrôle. Qui n’aime pas et n’admire pas la personne au contrôle, le super-héros qui se met en danger pour résoudre les problèmes, protéger les gens et sauver le monde?

James Bond, par exemple, a tout l’équipement nécessaire. Il est également toujours en train de tout contrôler en étant même prêt à ignorer l’autorité pour faire la bonne chose, et il est même plus dangereux que les méchants !

La différence entre le succès et l’échec est que le succès prend la situation en place et la fait fonctionner à son avantage.

Le contrôle n’est jamais une mauvaise chose sauf si vous ne controlez rien.

Le contrôle vient de la préparation et de la prise en charge de vos résultats.

En analysant, ceux qui réussissaient étaient – à un moment ou à un autre de leur vie – prêts à se mettre dans des situations inconfortables, alors que ceux qui échouaient recherchaient le réconfort dans toutes leurs décisions.

Si vous n’êtes pas à l’aise du fait de prendre le contrôle, vous devez aprendre à surmonter vos sentiments.

Décidez de prendre le contrôle même de l’inconfortable. C’est justamente là où vous aurez le plus de résultats significatifs.

Soyez prêt à être mal à l’aise, et faites ce qui rend les autres mal à l’aise en sachant que la plupart des gens ne s’aventureront jamais dans l’inconfortable et ne le contrôleront jamais.

Allons plus loin. Si je dirigeais le monde; et j’adorerais diriger le monde; je ferais plusieurs choses:

  • Plus de salaire minimum. Désolé, mes amis smicards mais tout dans la vie est une vente et tout ce que vous gagnez est une commission. Vous commencerez à gagner beaucoup plus lorsque vous devrez tout gagner. Ce ne sera pas facile mais vous me remercierez plus tard.
  • La vente serait enseignée dans chaque école. Il est ridicule que l’on nous enseigne seulement certaines matières à l’école en négligeant des compétences plus pratiques et qui changent la vie.
  • L’université publique n’existerait plus. Elle deviendrait privée, payante, plus spécialisée et réservée aux quelques privilégiés qui le veulent ou qui en ont besoin, et non pas à tous les 18 ans comme quelque chose qu’ils doivent faire. Aujourd’hui à 25 ans ils étudient encore des choses générales, trop de théorie et rien de pratique. Trop de gens rentrent dans la vie active à presque 30 ans.
  • Plus de gens porteraient des armes. Plus de gens qui portent des armes seront plus de gens prêts à mettre un terme au mal. Ceux qui ne combattent pas le mal contribuent au mal. Le mal persiste quand les bonnes personnes ne font rien. Chargez vos guns mes amis.
  • Réduction des taxes et du nombre de fonctionnaires publics. L’état vous vole et gaspille ensuite.

Si vous voulez m’appeler un monstre obsédé du contrôle, je considère que c’est un compliment.

Prenez le contrôle d’abord de votre propre vie et ensuite vous pouvez commencer à contrôler plus du monde.

Pour vous qui n’aimez pas vendre

Pour vous qui n’aimez pas vendre : vous ne savez sûrement pas ce que veut dire le verbe « vendre ».
Cela n’est pas seulement désirer un échange entre un produit/ service et de l’argent.
Vendre c’est influencer, autrement dit faire en sorte que l’autre partie comprenne ou accepte notre idée, pensée, idéologie ou tout simplement notre désir.

Par exemple 2 enfants qui jouent : une souhaite arrêter de jouer alors que l’autre s’amuse beaucoup et ne veut pas arrêter.
Un des deux enfants devra céder et l’outil qui définira la continuation ou la fin du jeu c’est la vente !

image

Au boulot le leader doit conduire son équipe dans la même direction afin de réaliser ses objectifs.
Il y a seulement un outil pour cela : vendre ses idées !
C’est de cette façon que tous les membres seront unis avec le leader !

Être convaincu de ce que l’on raconte c’est la clé d’une bonne communication.

Nous vendons à chaque seconde.
Moi par exemple je suis en train de vous vendre l’idée que vous êtes un vendeur et que vous devez vendre beaucoup pour réaliser vos projets de vie.
Si vous n’êtes pas d’accord vous êtes en train de vendre à vous même la fausse idée que vous n’avez pas besoin de vendre quoi que ce soit à qui que ce soit.
Dans ce cas là vous êtes encore en train de vendre !

Que l’on le reconnaisse ou pas nous sommes tous des vendeurs !

Depuis que nous sommes bébés avec les pleurs et les cris comme arguments de vente !

C’est ainsi pour tout le monde, pour le mari avec sa femme, pour les médecins, les ingénieurs, les coiffeurs; que ce soit en pays libres, en dictature, en tribu indienne; qui vend le mieux son idée est celui qui ira le plus loin.

Que vous soyez d’accord ou pas je vous souhaite de bonnes ventes !

Pour arriver à vendre vos idées cliquez ici pour télécharger mon Ebook “Les 10 règles d’or secrètes du succès ».