CELUI QUI RÊVE EST VIVANT

J’ai passé plusieurs nuits blanches, en étudiant, en pensant, en créant, en stressant, en imaginant, en discutant, en célébrant.

J’ai passé beaucoup de temps avec un cahier dans la main, puis un téléphone portable en réfléchissant, en imaginant des hypothèses pour le jour suivant pouvoir partir à l’action afin de réaliser mes objectifs.

Vue depuis ma varanda ici à São Paulo, Brésil.

Au fur et à mesure que la nuit passe, le bruit des voitures commence à diminuer pour ensuite être remplacé par le gazouillement des oiseaux et puis on perçoit des choses qui sont imperceptibles durant la journée. On sent des choses différentes et puis viennent les premiers rayons du soleil.

L’aurore amène avec elle l’espoir d’un renouveau, une nouvelle chance pour que nos idéaux se concrétisent et que l’on puisse enfin s’arracher de la médiocrité et de la multitude croissante des mécontents.

J’aime beaucoup le silence de l’aurore et ce processus de renaissance qui crée énormément d’idées dans mon cerveau. Notre cerveau est quand même extraordinaire et on dirait que nos neurones ne se fatiguent jamais.

Lorsque nous rêvons, notre focus est dans le futur et dans la construction de notre futur. Mais lorsque le futur ne nous séduit plus nous vivons dans un présent rempli de regrets qui sont comme des morts-vivants qui nous réveillent. Réveillez-vous pour réaliser vos rêves. Qui a arrêté de rêver est déjà mort.

La bonne nouvelle c’est que dans un claquement de doigts les rêves apparaissent. Les rêves arrivent à croître entre les cailloux de notre monde aride, puis arrivent à vaincre l’amertume d’un soleil de plomb et dépasser l’ambiance hostile d’un mauvais entourage toxique. Cette jeune pousse se transforme déjà en un arbre gigantesque où les oiseaux pourront poser, se reposer et profiter de l’ombre de son robuste feuillage.

Ce sont justement ces oiseaux qui emmèneront les graines vers d’autres régions, au-delà du vent, vers d’autres terres, afin de porter l’espoir et la vie là oú la mort mène le jeu.

Je me rappelle encore d’un jour bien noir, durant lequel j’ai pensé que je n’arriverai pas à vaincre la pression. Mais je m’étais trompé car notre capacité de nous rénover est infini.

Je souhaite qu’aujourd’hui soit un jour de grande rénovation pour vos rêves.

Voulez-vous avoir la meilleure carte de crédit ? Voici comment…

200 millions de dollars de crédit par mois avec cette carte 🤑

Si vous voulez avoir la plus prestigieuse carte de crédit au monde alors c’est le moment de commencer à gagner pas mal d’argent. N’écoutez pas ceux qui vous disent que l’argent ne rend pas heureux car eux-mêmes n’ont pas d’argent alors comment savent ils ? Ne pas avoir d’argent ne rend pas heureux non plus. Mais c’est quand même bien d’avoir de l’argent pour d’autres trucs. 

Bien sur cette carte de crédit c’est seulement pour 0,1 % des gens. Mais ayez quand même la liberté de vous poser la question si vous en voulez une ou pas. Posez vous juste la question, cela ne mord pas : comment faire pour avoir une carte de crédit comme ça ? Et bien il faut devenir riche. Et voici comment on fait pour devenir riche :

  1. Rentrer dans la bonne voiture. Commencez à travailler dans des entreprises qui ont des opportunités de croissance. Étudier quels sont les meilleurs secteurs qu’est-ce qui va croître le plus dans le futur. Ne restez pas dans des domaines qui vont être automatisés ou qui sont en déclin ou qui n’offrent pas des possibilités d’évolution. Formez-vous toute votre vie et soyez à la page de nouvelles technologies et des nouvelles tendances. La majorité des gens cherche un job alors qu’il faut voir cela comme la recherche de la bonne voiture en route vers les €. Toutes les sociétés vivent de bénéfices alors allez chercher les commissions et controlez combien vous gagner. Augmentez votre salaire, faites pas mal de freelance, créez votre société…
  2.  Faites des mathématiques. Une des plus grandes erreurs que les gens commettent c’est celle de ne pas faire les mathématiques du millionnaire. Vous devez vous asseoir sur un canapé et écrire sur un carnet ou sur votre smartphone de combien vous avez besoin pour être riche. Selon votre produit vous devez calculer de cette façon : comment faire un million d’euros en vendant une unité qui coûte 500 € à 2000 personnes. Vous pouvez vendre une unité qui coûte 1000 € à 1000 personnes. Et vous devez avoir un délai pour cela ça peut-être par exemple 2 ans. En 2 ans c’est très facilement atteignable. Faire les mathématiques nous montre que c’est atteignable et que c’est facile en fait.
  3. Apprenez à vendre. Le souci pour la majorité des gens c’est qu’il ne savent pas comment aller en contact avec d’autres personnes et obtenir leur argent. Vous pouvez obtenir tout ce que vous voulez dans la vie si vous apprenez à vendre. Votre économie dépend de votre habileté à vous vendre, à vendre votre idée, à vendre votre produit dans ce grand marché global et connecté qu’est notre monde. Personne ne nait entrepreneur. On apprend à vendre. Ce n’est pas un don de naissance. Découvrez les secrets de la vente en cliquant ici pour avoir accès à mon article sur le blog Gladiacteur.

Gardez à l’esprit qu’il ne faut pas impressionner les autres avec des voitures de sport etc. Les gens riches ne cherchent pas à impressionner les autres avec ce qu’ils possèdent. Il ne recherchent pas des «amis» ils cherchent la liberté. 

En fait il y a 3 types d’argent que vous devez connaître :

  1. La peur de l’argent.
  2. L’argent qui grossit.
  3. L’argent «couillu».

L’argent couillu c’est pour les personnes qui sont totalement responsables de ce qui leur arrive dans la vie parce qu’elles ont confiance dans leur façon de réagir. L’argent couillu n’a rien à voir avec la voiture que vous dirigez ni avec les chaussures que vous avez ni avec la carte de crédit que vous avez. C’est lorsque vous avez pris la décision dans votre vie de faire un grand saut et ce changement là a tout révolutionné. Moi c’est quand j’ai pris un billet d’avion sans retour pour le Brésil en 2011 avec seulement quelques centaines d’euros dans les poches. C’est couillu.

Il a beaucoup de gens qui ne verront pas l’argent couillu parce qu’ils ont vu l’argent qui grossit revenir au stade de la peur de l’argent. Lorsque vous commencez au tout début à gagner un peu d’argent vous allez avoir tendance à vouloir le protéger. Mais la peur de l’argent n’amène pas à l’argent qui grossit. L’objectif de l’argent c’est à dire le sens de l’argent n’est pas de vous donner la sécurité mais de vous donner des choix. Pour avoir le courage de rentrer dans la catégorie de l’argent qui grossit vous devez lire, écouter, rencontrer et appliquer les conseils de ceux qui sont allés de la peur de l’argent jusqu’à l’argent couillu.

Quelques temps en arrière j’avais peur de l’argent moi aussi et j’avais beaucoup de souci pour payer mon loyer. Si quelqu’un comme moi a réussi à passer de la peur de l’argent à l’argent couillu alors vous aussi vous pouvez y arriver. Et quand vous obtiendrez cette invitation pour cette carte de crédit appelez-moi on ira boire un verre ensemble 😉🍹🍾

La curiosité de connaître d’autres façons de vivre.

Je vis au Brésil depuis 2011 et chaque fois que quelqu’un réclame des taux d’intérêt brésiliens qui sont trop élevés (et ils le sont), je dis qu’en raison de cela, tous les $br que vous économiserez généreront l’un des plus hauts retour sur investissement du monde ! Dans ce scénario, ceux qui ont une bonne éducation financière auront des héritiers plus heureux.

Chaque fois que vous voulez vous plaindre de la mauvaise qualité des services dans les pays en développement, rappelez-vous qu’il est beaucoup plus facile que dans les pays développés de créer des entreprises qui résolvent les problèmes sans fin que nous voyons de tous les côtés.

Quoi d’autre est mauvais au Brésil ? Partout où vous regardez, il y aura une chance de changer votre destinée.

« Mais, Antoine, je n’ai pas de capitaux! »

Bienvenue dans le club. De nombreux entrepreneurs comme vous et moi non plus. Vous n’êtes pas le seul à devoir commencer sans $. Et puis si vous n’arrivez vraiment pas à bootstraper ne nous envoyez même pas un pitch deck à Bachelin Sena Venture Capital !

Mais voici tout de même une liste de moyens pour vous aider à démarrer et générer votre capital:

1. Créez le projet et vendez une participation (%) à un ami qui a plus de $ pour être votre partenaire.

2. Un prêt, que ce soit de quelqu’un de proche (love money) ou de banque (plus risqué).

3. Commencez à vendre un produit et organisez votre capital (à moyen terme).

4. Si vous êtes déjà hautement qualifié, il est possible de contacter un investisseur institutionnel. Ils n’investissent pas dans les idées, ils investissent dans les gens!

Pensez grand, mais commencez petit. Un autre conseil, soyez bons en vente. C’est le meilleur chemin pour les personnes ayant peu de capitaux. Lorsque vous vendez, votre client est celui qui finance. Kick  starter c’est encore plus extrème : cela finance des «produits» qui ne sont même pas encore crées !

Ne vous offensez pas. Partager ma vision est mon engagement pour toujours.

Entreprendre c’est comme voler librement dans les cieux d’un monde dangereux. Le fait de ne pas entreprendre c’est comme être piégé dans une cage et se sentir protégé par les grilles.

Personne n’est mieux que quiconque, mais ceux qui veulent plus de vie (quand je dis plus c’est plus de choix, plus de temps, plus de liberté, plus d’argent, plus de rêves..etc) n’ont qu’une seule alternative: entreprendre.

Le monde nous a formés pour rester à l’intérieur de la cage, et être nourri par les miettes une fois par mois, rêver de gagner à la loterie ou juste de révasser à ses prochaines vacances ou que son fils devienne le nouveau Neymar.

Ceux qui osent savent que la porte de la cage est déjà ouverte. Il suffit juste d’avoir le courage de sauter et de voler.
Pensez-vous que c’est trop risqué? Une franchise d’une marque bien établie peut être une alternative plus sûre.

Relax Max

Une chaise longue et un bon bouquin c’est ce que mes lecteurs désirent. Alors voici un cadeau : la possibilité de télécharger gratuitement les premières pages de mon livre «Les 10 règles d’or secrètes du succès» qui sera disponible sur amazon seulement en 2017 :
https://drive.google.com/file/d/0B5xvXEEEltwXeWthajFfM2JUU1E/view?usp=sharing

Le plaisir ne doit jamais être séparé du travail. L’entrepreneuriat est stimulant, amusant, divertissant et en fait c’est comme un jeu. Vendre son temps contre de l’argent c’est trop triste et démotivant. 

Je vous invite à organiser votre vie différemment en vous recentrant sur vos objectifs, vos désirs et vos rêves les plus fous. On vit seulement pour avancer chaque jour un petit peu plus vers la réalisation de nos objectifs. Cela doit être votre obsession, votre responsabilité, votre obligation de tous les jours. 

Bon téléchargement à vous !

A l’aise blaise

Explosez votre taux de réussite !

1/ Définissez votre objectif, ce que vous voulez (marquez-le sur une feuille de papier).

2/ Définissez exactement l’opposé de votre objectif en 1 mais soyez très précis.

3/ Imaginez une situation qui incarne ce que vous ne voulez pas (mettez les choses en perspective)

4/ Une fois cette situation défini, énumérez les problèmes auxquelles vous êtes confrontez, comme ceci:

Problème 1

Problème 2

Problème 3

5/ Trouver pour chaque problème une solution, ainsi:

Problème 1 = solution 1

Problème 2 = solution 2

Problème 3= solution 3

6/ Pour chaque solution trouvée, identifiez quelle est la compétence/outil qui vous permet de trouver la solution:

Problème 1 = solution 1= compétence 1

Problème 2 = solution 2= compétence 2

Problème 3= solution 3= compétence 3

Répétez ce processus et vous trouverez des nouvelles idées au fil du temps.

La puissance de cette méthode repose dans le fait qu’elle ne se focalise pas sur ce que vous voulez mais plutôt elle identifie les compétences à obtenir pour solutionner les problèmes que vous ne voulez pas.

Et à 80% ce sont eux qui vous empêchent d’obtenir ce que vous voulez … 

Si vous vous concentrez sur eux en relâchant le reste vous allez explosez votre taux de réussite !​

Clarifier ses propres objectifs

Voici 10 questions pour vous aider à clarifier vos propres objectifs.

image

Pouvez-vous répondre à ces questions sur vos objectifs?

image

1) Sont-ils écrits ? – Prendre une feuille de papier et rédiger vos objectifs est un acte magique. Il les rend réels et les précise.

2) Sont-ils VOS objectifs ? – Avant d’aller plus loin, assurez-vous que vos objectifs sont vraiment les vôtres. Ou sont-ce des objectifs que vous vous êtes fixé pour satisfaire votre famille, votre patron ou la société ?

3) Ont-ils une échéance ? – Des objectifs sans date limite sont comme une course sans fin. Vous avez besoin d’une ligne d’arrivée pour définir votre objectif afin de savoir quand vous allez l’atteindre.

4) Quel est le prix que vous êtes prêt à payer ? – Chaque but a un coût. Que ce soit le temps, l’argent, ou les efforts. Assurez-vous que vous êtes vraiment prêt à payer le prix pour atteindre votre objectif.

5) Quel aide aurez-vous besoin pour atteindre vos objectifs ? – Des buts vraiment grands nous obligent à nous dépasser. Chaque personne qui réussit a appris de quelqu’un d’autre. Planifiez à l’avance comment vous allez obtenir l’aide dont vous avez besoin.

6) Êtes-vous concentré sur votre objectif ? – Beaucoup de gens n’ont que des objectifs flous. Ou peut-être poursuivent-ils trop de buts à la fois. Pour réussir, vous devez être concentré sur votre objectif principal. Il doit être à l’avant-plan et au centre de votre vie. Vous devez y penser régulièrement.

7) Vos objectifs sont-ils flexibles ? – La vie est imprévisible et tout change constamment. Vous ne pouvez pas contrôler cela. Donc, vos objectifs doivent être adaptables, flexibles. Cela ne doit cependant pas être utilisé comme une excuse au premier signe de difficulté. Des objectifs flexibles peuvent être modifiés dans des périodes difficiles, sans pour cela être abandonnés.

8) Vos objectifs demandent-ils que vous dépassiez vos limites ? – Si votre objectif est de faire quelque chose que vous avez déjà fait auparavant, alors vous obtiendrez les mêmes résultats. Vos objectifs doivent vous obliger à développer vos capacités. C’est comme cela que vous acquerrez de nouvelles compétences et de nouvelles limites.

9) Croyez-vous à vos objectifs ? – Plus que quiconque, vous devez croire vous-même à vos objectifs. Il y aura des critiques, des gens sceptiques, et des gens qui veulent vous voir échouer. Ne les écoutez pas. Un potentiel énorme dort au fond de vous, et si vous croyez que c’est possible, vous pouvez réaliser n’importe quel objectif.

10) Qu’avez-vous fait aujourd’hui ? – Vous devez agir chaque jour pour la réalisation de vos objectifs. Ce n’est pas une activité facultative. Si vous avez vraiment la détermination d’atteindre vos objectifs, vous y penserez et agirez dans ce sens chaque jour.