Vidéo

Nous ne sommes qu’au tout début de la révolution DeFi (Finance décentralisée).

Apprenez ce que c’est et ses enjeux et entrez dans la danse !

Le Big Boss de la salle des marchés était un ancien prof de sport par Cédric Froment…

J’écoutais un ancien trader qui a fait une magnifique carrière dans une grande banque.

Il expliquait que tous les mines et polytechniciens avaient toujours des théories brillantes pour faire de l’argent chaque jour.

Mais…

Que dans les faits, ils n’arrivaient jamais à implémenter leurs stratégies dans la réalité des marchés.

Cette dynamique se répétait et se validait avec une telle constance, que :

  • la plupart des traders rentables du desk,
  • ceux qui gardaient leur poste pendant plusieurs années,
  • ceux qui empochaient les plus gros bonus chaque année…

…étaient EN RÉALITE «sous-diplômés» comparativement à la masse de costumes cravates embauchée par la banque.

Alors effectivement, ça fait tâche.
Ça ne doit pas se savoir.
Ça salit l’image élitiste de la banque.

Pourtant….

Le Big Boss de la salle des marchés, soit l’un des meilleurs traders que la banque ait eu la chance d’exploiter… était un ancien prof de sport.

Ce qui compte ?

  • Ce n’est pas d’avoir des idées sensationnelles que seulement 0,01% de la population peut comprendre.
  • Ce n’est pas d’inventer une roue carrée qui tournera plus vite que la ronde.
  • Ce n’est pas le label qualité affiché sur un bout de papier nommé CV.


Ce qui compte c’est de rester sur des choses simples, basiques et qui donnent des résultats la plupart du temps.

La fortune se construit dans le temps.
Le temps est la clé de tout.

=> C’est ce que je vous explique dans cette vidéo

Parmi les plus gros leurres du monde moderne, pour les avoir vécus, je peux citer ces deux-là en tête :

1 – Le diplôme ne décuple pas nos revenus, il leur fabrique un plafond de verre.
2 – La possession ne rend pas plus heureux, elle crée plus de problèmes.

L’abondance se trouve plutôt ici :

Les systèmes sont l’or de l’être humain.


Ils nous libèrent du temps de vie.
Ils nous effacent la pénibilité.
Ils nous rendent plus libre… libre de créer d’autres systèmes qui font évoluer notre espèce.

Voici le système (dans cette vidéo) que j’ai conçu pour se créer une rente en exploitant la bourse.

Certes, il va falloir du temps.

Mais c’est ce qui vous permettra de devenir le fameux prof de sport qui est perçu comme le dieu de la salle des marchés.

Ce type de système n’a pas la possibilité de leurrer votre entourage (il n’apporte pas de diplôme, ni de grosse voiture à crédit). Il ne vous fera pas briller au quotidien.

Par contre il vous assurera la création d’un patrimoine financier capable de vous libérer de ce fameux monde d’apparences.

Restez authentique.
Cédric Froment.

Qui est Antoine Bachelin Sena ?

J’ai monté une société immobilière Bachelin Sena Negócios Imobiliários et un buffet traiteur Buffet Mister Feijoada avec mon épouse.

Dans ce blog j’aborde énormèment de sujets dont pourquoi envoyer balader le bon sens, comment ne plus vendre son temps contre de l’argent, pourquoi l’école n’enseigne pas la création de richesse, la nécessité de fuir le troupeau, comment multiplier les bénéfices, comment avoir des équipes performantes.

J’ai écris le livre «les 10 règles d’or secrètes du succès» disponible sur Amazon en français, anglais et portugais.

Suivez moi sur Youtube, sur Twitter sur Facebook, sur Quora où je raconte mes expériences et mes réflexions de façon divertissante et provocatrice.

Je peux offrir des rendements très elevés au Brésil, pays dans lequel j’habite depuis 2011 avec 15% par an de retour sur investissement ! Lien du Whatsapp ici.

On double votre capital en 6 ans !

Les pays émergents offrent des croissances supérieures aux pays développés.

J’habite au Brésil depuis 2011 et l’équivalent du livret A ici offre de 6 à 7% de rentabilité nette annuelle.

Ma société immobilière offre différents produits immobiliers structurés sous formes de mini fonds d’investissements accessibles aux français et en plus exempt d’impôt sur le revenu.

Le produit immobilier qui cartonne actuellement sous covid-19 c’est le secteur industriel (hangars et stockage) qui suit l’envolée de production record de soja de cette année (et des aides à l’investissement du gouvernement).

La rentabilité est autour de 15% nette par an.

Contactez nous :

Whatsapp +551195421-6425.

http://www.bsimobiliaria.com

contato@bsimobiliaria.com

La curiosité de connaître d’autres façons de vivre.

Je vis au Brésil depuis 2011 et chaque fois que quelqu’un réclame des taux d’intérêt brésiliens qui sont trop élevés (et ils le sont), je dis qu’en raison de cela, tous les $br que vous économiserez généreront l’un des plus hauts retour sur investissement du monde ! Dans ce scénario, ceux qui ont une bonne éducation financière auront des héritiers plus heureux.

Chaque fois que vous voulez vous plaindre de la mauvaise qualité des services dans les pays en développement, rappelez-vous qu’il est beaucoup plus facile que dans les pays développés de créer des entreprises qui résolvent les problèmes sans fin que nous voyons de tous les côtés.

Quoi d’autre est mauvais au Brésil ? Partout où vous regardez, il y aura une chance de changer votre destinée.

« Mais, Antoine, je n’ai pas de capitaux! »

Bienvenue dans le club. De nombreux entrepreneurs comme vous et moi non plus. Vous n’êtes pas le seul à devoir commencer sans $. Et puis si vous n’arrivez vraiment pas à bootstraper ne nous envoyez même pas un pitch deck à Bachelin Sena Venture Capital !

Mais voici tout de même une liste de moyens pour vous aider à démarrer et générer votre capital:

1. Créez le projet et vendez une participation (%) à un ami qui a plus de $ pour être votre partenaire.

2. Un prêt, que ce soit de quelqu’un de proche (love money) ou de banque (plus risqué).

3. Commencez à vendre un produit et organisez votre capital (à moyen terme).

4. Si vous êtes déjà hautement qualifié, il est possible de contacter un investisseur institutionnel. Ils n’investissent pas dans les idées, ils investissent dans les gens!

Pensez grand, mais commencez petit. Un autre conseil, soyez bons en vente. C’est le meilleur chemin pour les personnes ayant peu de capitaux. Lorsque vous vendez, votre client est celui qui finance. Kick  starter c’est encore plus extrème : cela finance des «produits» qui ne sont même pas encore crées !

Ne vous offensez pas. Partager ma vision est mon engagement pour toujours.

Entreprendre c’est comme voler librement dans les cieux d’un monde dangereux. Le fait de ne pas entreprendre c’est comme être piégé dans une cage et se sentir protégé par les grilles.

Personne n’est mieux que quiconque, mais ceux qui veulent plus de vie (quand je dis plus c’est plus de choix, plus de temps, plus de liberté, plus d’argent, plus de rêves..etc) n’ont qu’une seule alternative: entreprendre.

Le monde nous a formés pour rester à l’intérieur de la cage, et être nourri par les miettes une fois par mois, rêver de gagner à la loterie ou juste de révasser à ses prochaines vacances ou que son fils devienne le nouveau Neymar.

Ceux qui osent savent que la porte de la cage est déjà ouverte. Il suffit juste d’avoir le courage de sauter et de voler.
Pensez-vous que c’est trop risqué? Une franchise d’une marque bien établie peut être une alternative plus sûre.