La drogue pour entrepreneurs

Qu’est ce que de la drogue pour entrepreneur ?

Si vous n’avez pas encore trouvé ce qui fait sens pour vous dans votre vie alors voici un petit test simple. 

Je l’appelle le défi de la valeur. Commencez par simplement sourire à un inconnu dans la rue et pas de sourire forcé. Souriez comme si cette personne était la première personne que vous voyez après avoir été isolé dans une île déserte durant des années. Répétez autant de fois possible ce sourire avant d’obtenir le sourire de cet inconnu en retour. Ensuite observez comment vous vous sentez. Plutôt cool non. 

Félicitations vous venez juste d’apporter de la valeur dans la vie de quelqu’un ! Oui c’est aussi simple que cela.

Continuez ce défi de valeurs et aidez d’une autre façon une autre personne dans les prochains 30 jours.

Ajoutez de la valeur dans la vie de quelqu’un grâce à votre propre création, votre intelligence et votre travail. Vous devez aussi faire cela en apprenant une nouvelle habilité ou en faisant quelque chose dont vous n’êtes pas habitué ou autrement dit en dehors de votre zone de confort. Et surtout le plus important : ne vous arrêtez pas avant que ce soit accompli ! 

Le défi de valeur devrait être aussi simple que d’acheter un armoire détonnée, cassée puis la retaper, la remonter, la peindre et la vendre par exemple sur Craiglist. Ou autre exemple : vous pouvez écrire une petite nouvelle d’une trentaine de page et puis la vendre sur Amazon. Faites ce que vous voulez.

La clé c’est de créer de la valeur pour quelqu’un d’autre et de le faire dans un processus nouveau. Et ce processus vous apprend une nouvelle habileté. Cette habilité vous l’apprenez sur le tas. 

À nouveau comme pour le sourire inspiré prêtez attention à comment vous vous sentez au moment où vous faites ce défi de la valeur. Vous devez vous sentir heureux, motivé, boosté… etc. 

Ces mêmes sensations apparaissent tout le temps dans l’entrepreneuriat une fois que vous savez observer et reconnaitre les émotions que les clients provoquent en vous. La sensation que vous ressentez c’est de l’héroïne entrepreneuriale et une fois que vous la sentez il n’y a plus de retour. Là on plane, c’est de la bonne. Notre énergie est décuplée, multipliée par 100000 on est vraiment dans un moment créatif grâce à ce feedback. 

C’est vraiment de la drogue pour les entrepreneurs cette courbe de valeur qui va se confirmer par votre première vente, votre premier client, votre premier feedback ou le premier compliment que vous écoutez. Votre produit est super, votre service est vraiment top ! 

Imaginez maintenant que vous n’avez pas apporté de valeur a seulement une personne mais à des milliers, voir dez millions ! Imaginez un petit peu la satisfaction que vous aurez, ce sentiment intense de réalisation ! 

Le fait d’être payé pour aider des personnes c’est quelque chose de vraiment satisfaisant : c’est comme regarder notre fils gagner Wimbledon. 

Je pense que notre plus grande drogue (on découvre en fait qu’on a tous les mêmes objectifs, les mêmes buts) dans la vie c’est de simplement aider les autres, de résoudre leurs problèmes et de faire du monde un monde meilleur en étant heureux. Rendre les autres plus heureux c’est simple en fait.  

Publicités

Vous avez le choix

Dans cette podcast je parle du choix d’être différent.

Nous avons tous la possibilité de choisir de faire autrement.

L’entrepreneuriat est acquis et non inné. Sortir de la cage du système est juste une question de choix.

Suivez les pensées d’un entrepreneur et investisseur de succès sur mon blog : http://www.antoinebachelinsena.com

Si j’avais 18 ans et 5 € dans la poche…

Si j’avais 18 ans et 5 € dans la poche jamais je n’irais chercher un job.

J’irais chercher un produit avec lequel je puisse m’identifier pour le vendre, pour commencer, à mes amis d’école et voisins.

Avec le temps, viendra la croissance, l’expérience, un stock, une logistique, plus de ventes, une meilleure compréhension des clients, de la recherche, du branding, du marketing, des investissements… 

Etc tout cela et beaucoup plus, à partir d’une activité au début petite et sans prétentions, d’un jeune encore sans grosses préocupations. 

Pourtant cela serait la clé pour avancer vers la conquête de mes rêves, de grands apprentissages, de nouvelles portes qui s’ouvrent, de nouvelles connections.

Sinon, ce même jeune de 18 ans, esclave du job d’un tiers, serait juste un numéro de plus dans la masse.

L’argent c’est bon, c’est bien 😃

Les bénéfices font fonctionner notre monde. Seulement les ignorants sont contre les bénéfices. C’est recherchant les bénéfices que les grandes découvertes ont été faites : Christophe Colomb cherchait de l’or et etc… 

C’est en recherchant les bénéfices que les grandes découvertes sont faites, que des millions d’emplois sont créés et que de nouvelles idées apparaissent ainsi que de nouveaux produits et services pour améliorer nos vies !

C’est ainsi que le progrès arrive, là oú les murs séparaient l’Allemagne capitaliste qui se levait des ruines de la misérable Allemagne socialiste.

Grâce au capitalisme ont été crées les ordinateurs, les blogs, les smartphones, les app et etc…

Ici au Brésil il y a une page Facebook marrante qui s’apelle les socialistes d’Iphone et en fait dans le monde entier il y a des ignorants qui se disent socialistes mais qui sont les premiers à avoir des Nike ou à manger au MacDo…

Pour survivre et nourrir sa famille l’homme recherche les $. 

Sans recherche de bénéfices le monde devient plein de voleurs, de menteurs, de manipulateurs, de fainéants et d’assistés.

L’homme recherche les bénéfices et l’argent c’est bon, c’est bien 😃.

Ce qui n’est pas bien c’est d’être manipulé par des menteurs qui disent qu’ils vont redistribuer les bénéfices et d’être toujours déçu d’attendre d’un tiers. 

Car le succès dépendra toujours de vous et de vous seul ! Jamais des promesses des autres !

L’égalité est une utopie rêvée par les jaloux, paresseux et incompétents ! 

L’inégalité c’est d’avoir la prétension de traiter de la même façon des personnes différentes !

L’égalité est mise en place par la force par des régimes autoritaires, des dictatures qui ne respectent ni la propriété privée ni la liberté et qui volent, qui mentent, qui ne produisent rien et qui piquent les $ des autres. 

L’être humain recherche les $ de toutes façons pour survivre, pour vivre, pour prospérer. 

Le socialisme est ainsi : inventer de fausses raisons nobles (mais qui en fait ne sont pas nobles) pour créer la jalousie. 

C’est un faux moralisme de ceux qui en fait cherchent aussi les $. 

Par contre dans les pays riches la liberté individuelle est défendue et chacun a le droit de choisir son propre chemin.

Moi personnellement je désire avoir beaucoup de bénéfices pour aider beaucoup de personnes. Il y a le plaisir d’avoir des bénéfices mais aussi le plaisir d’aider les autres à obtenir des bénéfices.

Partager apporte des bénéfices. 

Si les égoïstes arrivaient à calculer les bénéfices que l’on obtient en partageant alors ils partageraient plus, par égoïsme !…

Le bénéfice émotionnel est ce qui donne aussi du sens à nos actions. Chaque jour j’ai plus de bénéfices.

Vivent les bénéfices !

Les meilleures raisons de quitter votre job !

Dans cette podcast j’évoque les meilleures raisons de quitter votre job.

Pas pour faire de vous un SDF mais pour questionner ce qui fait sens dans votre vie.

Des voies alternatives existent et l’entrepreneuriat est acquis et non inné !

Suivez mes podcasts !

Suivez mon blog antoinebachelinsena.com

Suivez les pensées d’un entrepreneur et investisseur de succès !

Gens tristes et gens heureux…


La majorité du temps les gens heureux dérangent les gens tristes. 

Le succès dérange ceux qui luttent sans obtenir de résultats.

Ceux qui aiment dérangent ceux qui ont été déçu et ceux qui rêvent dérangent ceux qui ont perdu l’espoir, leurs rêves ou leur vision du future.

Si vous faites partie du groupe de ceux qui dérangent les autres alors ne soyez pas troublés par les critiques mais au contraire profitez à fond de vos conquêtes, joies, succès, résultats.

Si vous faites partie du groupe de ceux qui se sentent dérangés alors sachez que vous aussi vous êtes nés pour vivre des moments heureux, que vous êtes nés pour vaincre les obstacles, pour aimer et pour rêver.

Votre déception peut vous avoir volé durant quelques temps votre bonheur mais elle n’a pas le pouvoir à moins que vous le permettez de voler votre futur.

Il existe toujours de nouvelles opportunités et il y a toujours du temps pour recommencer.

Avez-vous déjà vu un entrepreneur faire grève ?

Actuellement au Brésil (où je vis depuis 2011) il y a beaucoup de grèves mais on sait qu’il y a toujours des grèves partout dans le monde. Ici c’est la grève des employés de trains, des employés de métro, des employés d’autobus et aussi des professeurs d’écoles publiques. 

Comme j’ai déjà dit dans un article intitulé Sport et Business partie 1 et Sport et Business partie 2 j’ai étudié STAPS au départ je voulais être prof de sport (ou plutôt je voulais faire du sport tout le temps ce qui paraissait une idée cool de job pour un ado) et ce qui m’a fait changer d’idée c’est l’absence d’horizon, l’absence de vision long terme ou plutôt une vision cauchemardesque. 

La seule vision que j’avais c’est qu’il fallait que je reste plus de 30 ans à travailler tous les jours la même routine c’est comme donner une peine de prison à vie : tu vas faire ça plus de 30 ans avec le lieu, les horaires et les personnes qu’ils choisissent à notre place ! Pour moi c’est quelque chose de terrible ! Je n’ai jamais vu ça comme une sécurité j’ai toujours vu ça comme quelque chose qui nous limite. 

Aujourd’hui je vois les conditions des professeurs et les conditions de ces fonctionnaires publics et c’est vrai que c’est horrible de devoir travailler tellement d’années, je ne sais même pas combien d’années pour avoir la retraite. C’est quelque chose que je n’accepte pas bien sûr et donc je comprends le pourquoi des grèves. 

Cependant, la création de richesse ne passe pas par un job. 

Dépendre d’un tiers que ce soit l’état, un patron, un seul client ou un seul business cela ne permet pas la création de richesse.
Le collectivisme c’est une dictature au profit de sindicats, de quelques politiques, de quelques groupes qui volent la masse qui rêve de redistribution de richesse. 

La création de richesse ne fonctionne pas comme cela. Personne ne va jamais rien vous donner. C’est à vous de vous prendre en main et de ne rien attendre des autres. 

La clé c’est de découvrir votre différentiel et comment faire profiter vos singularités : ne confondez pas individualité et égoïsme partie 1 et ne confondez pas individualité et égoïsme partie 2. Cela passe par connaître, redécouvrir, réinventer votre individualité et non vous effacer dans une masse qui vous oublie et vous donne le minimum.

Vous valez énormèment. Et vous seul êtes capable de vous montrer, de vous valoriser et de choisir librement en questionnant ce qui a été défini comme bon sens par quelqu’un d’autre que vous : envoyez balader le bon sens ! Malheureusement la majorité ne questionne jamais.

Il vaut mieux être entrepreneur qu’employé. Entreprendre s’apprend. C’est une science et non une loterie. Pour apprendre comment être créateur de richesse dans votre vie téléchargez ici mon ebook les 10 règles d’or secrètes du succès. C’est un véritable carnet de bord ou journal de bord dans lequel je décris pas à pas les étapes pour vivre la vie de vos rêves !

Nouvelles raisons de quitter votre job en 2017

Je savais déjà au fond de moi ce qu’il allait se passer lorsque le directeur a dit « Entrez dans mon bureau. »

J’ai dit pour blaguer : « On peut pas discuter dans un café? »
« Non. Entrez. »

J’ai été viré et il fallait prendre mes affaires et dégager rapidement. Personne ne m’a dit au revoir. Je n’avais rien à faire et aucun plan pour la suite.
Le directeur qui m’a viré est mort maintenant. La vie est courte.
Quand vous serez mort, personne ne se souciera de combien d’heures vous mettez au bureau.

Nous avons tous quitté nos cavernes préhistoriques il y a des milliers d’années. Nous avons quitté ensuite les champs pour travailler dans les usines. Et nous avons quitté les usines pour rejoindre les néons lugubres des bureaux. Quand j’ai terminé mes études universitaires, le corporatisme était censé me protéger : nourrissez-moi, donnez-moi un travail significatif, aidez-moi à m’améliorer, puis laissez moi m’installer dans un quartier sympa. Et puis le corporatisme est mort.

Voici donc les nouvelles raisons de quitter votre job en 2017. Des nouvelles raisons naissent à chaque instant pendant que vous lisez mon article.

1) LES SALAIRES BAISSENT DE PLUS EN PLUS.

Le revenu moyen des personnes âgées de 18 à 35 ans est passé de 36 000 $ à 33 000 $ depuis 1992. Ce n’est pas un coup de gueule politique car il y a eu tous les partis au pouvoir durante cette période et cette tendance ne va pas disparaître.

2) 94% DE TOUS LES NOUVEAUX EMPLOIS CRÉÉS AU COURS DES DERNIÈRES ANNÉES SONT À TEMPS PARTIEL OU FREELANCE.

C’est parce que chaque fois que quelqu’un écrit une ligne de logiciel, un travail est perdu. Ce n’est pas une mauvaise chose ou une bonne chose. C’est juste un fait. Un exemple : lorsque l’internet a été créé, vous n’avez plus eu besoin des programmeurs pour écrire le code de réseau. Les gens ont même oublié ce que c’est.

Quand la musique digitale a commencé, les magasins de musique ont décédé. Robin Chase, fondateur de Zipcar a dit: « lorsque les voitures qui dirigent toutes seules seront partout alors 90% de l’industrie automobile aura disparu.” Avec 90% de l’industrie automobile disparu c’est l’industrie de l’assurance automobile qui va disparaître. L’industrie pétrolière va aussi décéder et l’industrie de l’immobilier va changer. Etc.

3) LA PRODUCTIVITÉ C’EST POUR LES ROBOTS.

Amazon construit un nouveau magasin: lorsque vous entrez, votre téléphone émet un bip. Lorsque vous prenez un livre et le mettez dans votre panier, votre téléphone détecte. Lorsque vous sortez du magasin, votre téléphone se connecte à votre compte dans Amazon et achète les livres dans votre panier. Tous les magasins fonctionnerons comme cela et puis peut-être tous les restaurants. 

Où iront les caissiers et les caissières ? J’ai demandé à une caissière et la caissière a dit : « je ne sais pas. J’espère que je serai morte d’ici là. »

4) LA GRANDE CONNAISSANCE.

Nous donnons aux ordinateurs, smartphones et tablets les clés de nos vies.

Pourquoi faire confiance à un médecin humain quand ma baignoire peut exécuter des tests génétiques, des tests sanguins, des tests cérébraux, des tests qui n’ont pas encore été inventés et l’utilisation de l’Intelligence Artificielle pour me diagnostiquer puis prescrire des médicaments. Ensuite, ils vérifient tous les jours chaque signal électrique dans mon corps.

De nombreuses grandes banques viennent d’externaliser des centaines de décisions juridiques via l’Intelligence Artificielle.

Pourquoi parler à un avocat quand l’Intelligence Artificielle a 10 000 dossiers de précédents juridiques et peut analyser tout cela en une micro-seconde.

5) L’ÉCONOMIE DU PARTAGE N’EST PAS DU PARTAGE.

C’est une plateforme de mise en relation des excès et des manques. C’est le modèle commercial de chaque entreprise dans l’économie d’accès. 

En fait certaines personnes ont un excédent (par exemple des chambres vides, sièges d’auto vides, etc.) et certaines personnes veulent avoir accès à cet excédent et puis il ya une plate-forme au milieu pour aider à la découverte, les transactions, les problèmes, la médiation, etc (Airbnb, Uber, etc). 

Si vous réfléchissez où il ya un excès dans votre vie (même un excès de connaissances que d’autres pourraient ne pas avoir), vous pouvez créer une entreprise dans ce modèle. 

Leçon économique : Que se passe-t-il lorsque les gens ont accès à des choses auxquelles ils n’avaient jamais eu accès avant ? L’offre augmente mais la demande reste essentiellement la même et donc le prix finit par tomber. Ce qui signifie la déflation. Warren Buffett a dit une fois que la déflation est la pire chose qui puisse arriver à l’économie. Si les prix baissent, les gens attendent que le prix soit encore plus bas et puis la demande diminue et les prix baissent encore. Donc moins d’emplois sont nécessaires, donc moins de gens ont de l’argent, et alors la demande baisse encore plus tandis que l’offre est plus forte que jamais. Donc les prix vont encore plus bas et c’est la spirale de la mort. 

Elon Musk a récemment abordé cette question et il a dit que nous pourrions avoir besoin d’un revenu universel de base pour que chacun puisse gérer l’effondrement économiquerésultant de la sharing économie. Peut être. Qui sait ? Personne ne sait.

6) VOTRE CHEF VOUS DOIT DES $.                                                                                               

Si vous créez une valeur de 1 €, et que vous avez un patron, qui a un patron, qui a un patron, qui a un conseil, qui a des actionnaires … .et alors combien de ce € allez-vous garder ? Et bien, maintenant nous connaissons la réponse. Dans les années 1960, un PDG pouvait faire cinq fois l’employé moyen et maintenant, un PDG fait 200 fois l’employé moyen. 

La réponse: vous n’obtenez rien du tout et en haut ils obtiennent tout alors que c’est de l’argent que vous avez créé pour l’entreprise. Les dirigeants ont pris des milliards de dollars en primes quand les banques ont obtenu 600 milliards de dollars en argent de renflouement du gouvernement américain en 2009 et tous les autres échelons ont été viré.

7) VOUS N’AVEZ PAS BESOIN DU TRAVAIL POUR ÊTRE HEUREUX ET POUR DONNER DU SENS À VOTRE VIE.

Où existe t il le plus de dépressifs ? En France et aux USA qui ont paradoxalement pourtant moins de chômage que les pays du tiers monde.

Les anthropologues pensent que nos ancètres paléo travaillaient 12 heures par semaine et le reste du temps jouaient et se reposaient.

Pourquoi le travail est il si déprimant ?

8) VOUS NE VOULEZ PLUS ÊTRE AUTRE CHOSE QUE VOUS-MÊME.        

J’avais besoin de découvrir ce que j’aimais vraiment faire et c’est ainsi que j’ai découvert l’entrepreneuriat. J’ai eu peur de faire le premier pas et de tomber. Il m’a fallu beaucoup de temps pour comprendre que ma vie méritait plus qu’un job.

9) AVOIR UN JOB N’APPORTE PAS LE BIEN-ÊTRE.                             

Comment trouver les choses qui vous passionnent ? Et comment faire de l’argent avec ces choses là ? Il vous faut une vision, une direction, des objectifs pour vous améliorer quotidiennement, développer de nouvelles compétences et apprendre chaque jour. 

Faire ce qu’on a sur le coeur donne un sens à nos vies. 

Les compétences et les idées sont la nouvelle monnaie et non les certificats et les diplômes d’universités.

CONCLUSIONS :

Les raisons exactes dont vous avez besoin pour quitter votre emploi sont les raisons pour lesquelles vous trouverez de nouvelles opportunités qui seront plus excitantes que jamais.
La technologie est faite pour vous mais seulement si vous choisissez de l’utiliser.
Il ya plus de possibilités de créer des opportunités de nos jours et il ya plus de façons d’exprimer vos visions de nos jours. Il y a aussi beaucoup plus de façons d’avoir des buts de nos jours, beaucoup plus de choses à faire, à accomplir et à apprendre.

Juste en lisant ceci, vous savez que vous êtes prêt pour cela. Je n’essaie pas de vous convaincre de quoi que ce soit.

Mais vos mains ont été faites pour créer. Allez y !

Les neurosciences expliquent que nous résistons au changement.

La chose la plus difficile pour notre cerveau c’est de commencer quelque chose qui est nouveau, différent, autrement dit en dehors de nos habitudes. C’est prouvé scientifiquement : le cerveau posséde un mécanisme de défense qui cherche toujours la stabilité en réduisant et simplifiant le plus possible le processus mental.

Qu’est ce que cela veut dire pour votre développement personnel et surtout pro ? 

La première et la plus simple des constatations : la résistance à la nouveauté et la tendance à conserver la modèle actuel. Les personnes ont peur de tester quelque chose de différent. Bien sûr il n’y a pas besoin de chercher de nouvelles perspectives toutes les secondes mais la vérité c’est que l’auto indulgence est dangereuse, dramatique dans le business et le développement personnel et pro.

Parcourir de nouveaux chemins est dangereux aussi oui mais rester sur place est encore plus dangereux surtout à notre époque où la vitesse des changements et des ruptures est extrèmement élevée.

Comme le disait Maquiavel : «Commencer une nouvelle chose c’est la chose la plus difficile au monde à mettre en oeuvre, la chose la plus compliquée statistiquement à obtenir des resultats positifs, et la chose la plus difficile à administrer.» Quels indicateurs de performance sont à suivre ? Quelle est la première action à réaliser et qui aura le plus de résultats ?

Soyez attentifs à ce modèle mental qui nous limite. Nous ne pouvons pas avancer là oú tout le troupeau va sans chercher à avoir une réflexion profonde sur les raisons qui nous poussent à avancer.

Il est nécessaire d’oser, d’être courageux, de sortir de notre zone de confort, de penser de façon différente pour percevoir le piège de l’auto indulgence et de la complaisance.

Comme le dit Fernando Pessoa, le piège de ne pas sortir de notre zone de confort c’est de “rester, pour toujours quelqu’un d’autre que nous même”.

Liebster Awards : mon blog nominé !

1) Tout d’abord, je remercie Golden Ambition de Côté Positif pour cette nomination.

Vous vous-demandez peut-être: «Liebs…machin, c’est quoi?!»
Alors voilà: liebster vient de l’allemand « le préféré », « le favori » ou « le plus cher », etc… C’est un petit jeu de blogueurs en blogueurs qui vise à faire découvrir et promouvoir des blogs peu connus, c’est-à-dire qui ont moins de 200 abonnés. 

Il semblerait que le premier post daterait de décembre 2010, par un blogueur allemand qui voulait se faire connaître. À l’origine, il rédigea 5 anecdotes sur lui. Puis il nomma des blogueurs(ses) qu’il aime bien et leur posa 5 questions. Il débute ainsi une chaîne d’amour, de découverte et de reconnaissance des talents des blogueurs(ses).

Le jeu est basé sur les 4 règles suivantes:

  1. Citer la personne qui nous a nominé et mettre le lien de son blog.
  2. Dévoiler 11 secrets à propos de nous.
  3. Répondre aux 11 questions posées par la personne qui nous a nominé.
  4. Nominer 11 blogs qui nous ont charmé, mettre leur lien dans notre article et les en informer.

2) 11 secrets à mon propos (qui ne seront plus des secrets après votre lecture).

  1. J’ai étudié STAPS à l’université car je voulais être prof de sport.
  2. Je parle anglais, français, portugais et espagnol.
  3. Je passe beaucoup d’heures de ma journée en tong.
  4. Je fais tous les jours du sport.
  5. J’ai fait des cours pour piloter um avion avant d’avoir le permis de conduire voiture.
  6. J’ai vécu au Mexique, en Australie, dans les Caraïbes et je vis au Brésil à São Paulo depuis 2011.
  7. Je ne suis pas né entrepreneur et j’ai appris “sur le tas” comme on dit.
  8. J’ai grandi à Osny, dans le Val d’Oise (95).
  9. J’ai 2 chats.
  10. J’ai crée 7 sociétés.
  11. Je suis né en 1985.

3) Voici les 11 questions qui m’ont été posées par Golden Ambition :

  1. Le conseil à laisser à mes enfants ? Tout est possible dans notre monde et tout est réalisable. La plus grande erreur c’est de ne pas y croire et de laisser tomber face aux premiers obstacles. Mais c’est là qu’il faut être des enthousiastes de long terme.
  2. Hobby ? Saxophone alto. Je ne suis pas pour la séparation entre le monde pro et celui du hobby : j’ai écris différents articles sur les compétences transversales comme Sport et Business partie 1 et Sport et Business partie 2Pilote Privé d’Avion et BusinessMusique et Business partie 1Musique et Business partie 2Politique er BusinessMéditation et Business. Je vous encourage le plus possible à étudier des domaines totalement différents des votres. Vous aurez acquis ainsi de nouvelles habiletés, de nouvelles idées et de nouvelles visions du monde.
  3. Le feu est l’élément qui me correspond le mieux.
  4. Ce qui rendrait notre monde meilleur ? Plus d’entrepreneurs = plus de services, plus de produits, plus de choix, plus de libertés, plus de $, plus de bonheur.
  5. Ce qui me rend fier d’être blogueur ? La facilité de partager mon message.
  6. L’article dont je suis le plus fier ? Le vilain petit canard deviendra en fait un joli cygne.
  7. Une qualité ? Mes capacités d’analyse. Un défaut ? Le manque de concentration.
  8. Le coup de foudre ? Je l’ai eu pour ma femme en 2012 et je suis chaque jour plus amoureux.
  9. Ma religion ? Je n’en ai pas même si j’ai vécu dans des temples boudhistes zen soto et que j’ai appris à pratiquer la méditation zazen.
  10. Ma dernière expérience joyeuse ? Les bisous de ma femme.
  11. Le différentiel de mon blog vient de mes propres expériences et anecdotes d’entrepreneur et d’investisseur.

4) Place aux 11 blogs que je vais nominer et que vous devez visiter sans hésiter :

  1. Metier Avenir qui s’interroge sur le futur du monde pro.
  2. Paradoxes Intemporels pour questionner nos vies.
  3. Côté Positif pour nous booster.
  4. Envie d’Aventures pour visiter le monde.
  5. Revue Entreprendre Innover pour des questionnements pointus pour entreprendre.
  6. Entrepreneuze qui aborde l’entrepreneuriat au féminin.
  7. Science of Waves pour nous motiver et adopter de bonnes attitudes.
  8. Owdin pour questionner nos points de vue et découvrir d’autres angles de vue.
  9. Millionaire Empire pour  comprendre que les riches pensent différemment des pauvres.
  10. La valise de calibre qui partage des connaissances sur le monde de l’entreprise.
  11. Yves Zieba qui parle d’innovation et de start ups.

Maintenant que je t’ai nominé, c’est à toi de jouer en respectant les mêmes règles citées plus haut.

Voici pour toi 11 questions:

  1. Quelles sont les choses que tu ne veux pas manquer de faire avant de mourir ?
  2. Quelles sont les habiletés et compétences ou savoirs que tu dois apprendre cette année ?
  3. Quels sont les personnalités  que tu admires le plus ?
  4. Dans quels pays aimerais tu vivre ?
  5. Que penses tu faire pour doubler ton revenu ?
  6. Quel est ton plat préféré ?
  7. Quelle entreprise aimerais tu créer ?
  8. Quels sont tes 3 films préférés ?
  9. Pourquoi l’école enseigne à être employé et pas à être employeur ?
  10. Pourquoi les politiciens mentent, disent tout et nimporte quoi et sont pourtant élus ?
  11. Qu’est ce que le succès ?

Ne te défiles surtout pas et joues le jeu. A te lire très vite!