Avez-vous déjà vu un entrepreneur faire grève ?

Actuellement au Brésil (où je vis depuis 2011) il y a beaucoup de grèves mais on sait qu’il y a toujours des grèves partout dans le monde. Ici c’est la grève des employés de trains, des employés de métro, des employés d’autobus et aussi des professeurs d’écoles publiques. 

Comme j’ai déjà dit dans un article intitulé Sport et Business partie 1 et Sport et Business partie 2 j’ai étudié STAPS au départ je voulais être prof de sport (ou plutôt je voulais faire du sport tout le temps ce qui paraissait une idée cool de job pour un ado) et ce qui m’a fait changer d’idée c’est l’absence d’horizon, l’absence de vision long terme ou plutôt une vision cauchemardesque. 

La seule vision que j’avais c’est qu’il fallait que je reste plus de 30 ans à travailler tous les jours la même routine c’est comme donner une peine de prison à vie : tu vas faire ça plus de 30 ans avec le lieu, les horaires et les personnes qu’ils choisissent à notre place ! Pour moi c’est quelque chose de terrible ! Je n’ai jamais vu ça comme une sécurité j’ai toujours vu ça comme quelque chose qui nous limite. 

Aujourd’hui je vois les conditions des professeurs et les conditions de ces fonctionnaires publics et c’est vrai que c’est horrible de devoir travailler tellement d’années, je ne sais même pas combien d’années pour avoir la retraite. C’est quelque chose que je n’accepte pas bien sûr et donc je comprends le pourquoi des grèves. 

Cependant, la création de richesse ne passe pas par un job. 

Dépendre d’un tiers que ce soit l’état, un patron, un seul client ou un seul business cela ne permet pas la création de richesse.
Le collectivisme c’est une dictature au profit de sindicats, de quelques politiques, de quelques groupes qui volent la masse qui rêve de redistribution de richesse. 

La création de richesse ne fonctionne pas comme cela. Personne ne va jamais rien vous donner. C’est à vous de vous prendre en main et de ne rien attendre des autres. 

La clé c’est de découvrir votre différentiel et comment faire profiter vos singularités : ne confondez pas individualité et égoïsme partie 1 et ne confondez pas individualité et égoïsme partie 2. Cela passe par connaître, redécouvrir, réinventer votre individualité et non vous effacer dans une masse qui vous oublie et vous donne le minimum.

Vous valez énormèment. Et vous seul êtes capable de vous montrer, de vous valoriser et de choisir librement en questionnant ce qui a été défini comme bon sens par quelqu’un d’autre que vous : envoyez balader le bon sens ! Malheureusement la majorité ne questionne jamais.

Il vaut mieux être entrepreneur qu’employé. Entreprendre s’apprend. C’est une science et non une loterie. Pour apprendre comment être créateur de richesse dans votre vie téléchargez ici mon ebook les 10 règles d’or secrètes du succès. C’est un véritable carnet de bord ou journal de bord dans lequel je décris pas à pas les étapes pour vivre la vie de vos rêves !

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s